* Selon un sondage réalisé par ESPACE ONBL en 2017, 70 % des gestionnaires d’OBNL sont des femmes. C’est pourquoi nous choisissons dans cet article d’utiliser le terme féminin « directrice » pour parler à la fois des directeurs et des directrices.

Lors d’une récente rencontre dans un cercle d’échange de directrices générales d’OBNL, l’une d’elles faisait part de sa difficulté à expliquer à sa mère ce qu’elle faisait dans la vie. « Moi, disait une autre, mon conjoint ne comprend pas pourquoi je réponds au téléphone le soir. » « Moi », ajoutait une troisième, « ce sont mes enfants qui aimeraient expliquer à leurs amis ce que je fais. Pour eux, ce n’est pas aussi facile que de parler d’un pompier ou d’un médecin. »

Vous qui êtes gestionnaire, comment décrivez-vous votre profession ?

Le Québec comporte plusieurs milliers de directrices d’OBNL au Québec. Selon les estimations d’ESPACE OBNL, entre 14 000 et 18 000 OBNL auraient au moins un employé. Malgré ce nombre élevé, ce métier reste bien souvent méconnu. Il ne fait pas partie des guides de choix de carrière ou des cours d’orientation à l’école. À vrai dire, on confond bien souvent cette fonction avec d’autres types de postes de gestionnaire. La gestion d’un OBNL a pourtant une réalité qui lui est propre et qui diffère énormément de celle d’une PME ou d’une organisation gouvernementale.

Ce texte illustre la réalité de la fonction de directrice d’OBNL, ce choix de carrière qui permet d’améliorer le Québec de demain. Il permet de mieux en expliquer les fonctions à ceux qui le connaissent moins (comme votre entourage) et de sensibiliser les administrateurs de conseil d’administration.

Le poste de direction générale : un crescendo professionnel

Pour plusieurs, le poste de direction générale représente un aboutissement, le sommet de la pyramide des postes disponibles dans un OBNL. Cependant, plusieurs chemins mènent à cette fonction, point culminant d’une carrière qui a commencé à la base, comme bénéficiaire ou comme bénévole. Généralement, les personnes en poste ne sont pas des gestionnaires de formation, elles sont plutôt issues de la mission ou du secteur d’intervention. Elles deviennent gestionnaires en se démarquant, que ce soit par leur investissement, leur implication ou leur profonde connaissance de l’organisation. C’est pour elles l’opportunité de faire rayonner la mission de l’organisation.

L’équivalent, dans le domaine sportif, serait le joueur de soccer qui a commencé à jouer au primaire, qui a ensuite été entraineur, puis gestionnaire de ligue, avant de devenir DG de l’association régionale. Ou, autre exemple, la comédienne qui, après avoir créé une troupe de théâtre, en devient la directrice générale ; ou, enfin, la directrice des communications et des événements d’une chambre de commerce qui en devient la gestionnaire après plusieurs années à son service.

Le summum de la polyvalence

La directrice d’OBNL doit exceller en gestion financière, en gestion des opérations, en gestion de ressources humaines, en relations gouvernementales, en financement, en administration, et dans bien d’autres domaines. Il est impressionnant de constater à quel point ce type de poste demande une variété de compétences et de connaissances. C’est ce qui en fait à la fois l’une des carrières les plus stimulantes, mais aussi l’une des plus exigeantes. Cette polyvalence doit être combinée à la réalité des ressources limitées. Gérer un OBNL, c’est être une femme-orchestre.

Croire en la mission

À la racine de tout OBNL se trouve la mission pour laquelle il a été créé. Pour plusieurs gestionnaires, la réalisation de cette mission est leur principale motivation. Du fait même, elles se retrouvent avec un rôle prépondérant dans l’aboutissement de cette mission : une bonne directrice générale doit croire en cette mission, s’y dévouer et s’y consacrer. Les meilleures gestionnaires sont celles qui deviennent des expertes dans la réalisation de cette mission

Elles en sont les gardiennes, les porte-étendards et, bien souvent, les porte-paroles.

La directrice générale d’OBNL se doit de devenir une sommité dans son secteur, tout en développant une grande facilité à prendre la parole en public. Plus question d’anonymat quand il faut défendre la mission.

Un rôle de leader

Assumer la position de gestionnaire d’OBNL, c’est accepter les responsabilités de mobilisation qui l’accompagnent. Dans un contexte où la gestion des ressources humaines se complexifie, il faut consacrer de plus en plus d’efforts à encadrer, former, écouter, réconforter. Un enjeu bien particulier s’ajoute également au défi : celui des bénévoles, que ce soit pour la constitution du conseil d’administration ou pour les services aux bénéficiaires.

Assumer la direction générale d’un OBNL c’est avoir l’opportunité de faire la différence. Il est important de souligner qu’il s’agit d’un des postes où un individu peut avoir le maximum d’impact pour son milieu. Quel que soit le type d’OBNL, les individus qui se retrouvent à son sommet sont ceux qui peuvent le plus l’influencer et lui permettre de rayonner de manière optimale.

En tant que directrice générale, vous êtes-vous reconnue dans cette description ?

Si les enjeux de la gestion d’OBNL vous intéresse, nous vous invitons à visiter le site d’ESPACE OBNL

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Le marketing dans les OBNL

Voyage vers une activation de commandite parfaite

– La commandite à l’ère du web

– La commandite dans un contexte de B2B

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite et l’obtention de revenus : Aide mémoire pour multiplier vos ventes

-Matrice de développement d’activations de commandite

-5 étapes pour une OBNL propère

Outil de diagnostic de revenus pour les OBNL

Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

 

 

 

 

 

 

Pour plusieurs la recherche de commandite est une tâche qui s’ajoute à leurs fonctions premières. En plus d’organiser les événements ou d’être responsable des services aux membres, vous avez à affronter un milieu devenu de plus en plus compétitif. Cela augmente votre charge de travail et vos responsabilités. Nous avons donc décidé de vous présenter les 5 compétences et aptitudes que vous devriez développer pour performer plus. Sans compter que ce texte sera fort utile pour ceux qui ont à embaucher des démarcheurs de commandite. Vous y trouverez des indications claires sur les caractéristiques nécessaires pour ce type de travail.

Voici les 5 compétences et aptitudes pour un bon démarcheur de commandites

L’écoute

On dit souvent que nous avons 2 oreilles c’est pour écouter 2 fois plus que nous parlons. La recherche de commandite reste une action de vente. Pour conclure des ententes, on doit bien diagnostiquer en quoi l’offre de notre propriété peut combler les besoins de l’annonceur à qui on la propose. Poser des questions, s’informer, creuser les enjeux, sont des réflexes qu’il faut développer. Le tout vous permettra de collecter les informations pertinentes qui vous porteront vers le succès.

La curiosité

Les différents concepts impliqués dans la commandite nécessitent de comprendre et de maitriser plus d’une dizaine d’aspects des affaires, qui sont la vente, l’analyse de données, le marketing électronique, les relations publiques, l’événementiel, la rédaction et la présentation de documents, la sollicitation, le développement d’activations et plus encore.

Vous devez donc être très curieux pour vous garder informé sur les dernières façons de faire et sur les développements technologiques. Sans compter qu’il faut garder les yeux et les oreilles ouverts sur les différentes opportunités qui peuvent survenir dans votre environnement : l’ouverture d’une nouvelle entreprise, un nouvel enjeu politique, une nouvelle réglementation ….

L’entregent

Le démarchage, ça se fait avec des individus. On doit développer des relations et les entretenir. Un bon démarcheur va tisser une toile durable et solide autour de lui. Il va donner beaucoup à son réseau, même si les résultats ne sont pas immédiats. C’est fou de constater comment c’est payant à moyen et long terme. On doit rencontrer des clients, les accueillir dans notre événement ou dans nos locaux. C’est un gros travail relationnel et si on est introverti, ça sera un obstacle de plus sur le chemin de la réussite.

La créativité

En commandite la créativité est partout : il faut créer des activations, imaginer des offres de services novatrices, raconter l’histoire de notre propriété, créer des persona, suggérer des visuels et j’en passe. Toute personne ayant un jour fait ce métier vous dira à quel point on doit toujours être en mode solution pour les annonceurs. Ajouter à cela que très souvent la dynamique événementielle nécessitera à elle seule une surdose de créativité, d’imagination et de débrouillardise.

L’intégrité

Ce n’est pas à cette aptitude qu’on pense rapidement quand il est question du milieu de la commandite. Pourtant le manque d’intégrité et de transparence devient très souvent une source de déception et de problème dans l’industrie. Quand on promet quelque chose, on doit tout faire pour livrer la marchandise. Même si c’est un geste de vente, il faut rester loin des stratagèmes des faux vendeurs et des « pelleteux de nuages ». Il faut aussi rester intègre face à l’organisation et adopter de bonnes pratiques d’affaires. Malheureusement, c’est un milieu qui a vu passer son lot de charlatans, de voleurs et de « maniganceurs » en tous genres.

Comme dans le milieu artistique, il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus. En travaillant ces 5 aspects, vous améliorerez certainement vos capacités de démarchage de commandite. Par le fait même vous bonifierez la position de votre organisation.

Bonne chance et n’hésitez pas à participer à nos formations. Vous n’avez qu’à cliquer ici

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Le marketing dans les OBNL

Voyage vers une activation de commandite parfaite

– La commandite à l’ère du web

– La commandite dans un contexte de B2B

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite et l’obtention de revenus : -Matrice de développement d’activations de commandite

-5 étapes pour une OBNL propère

Outil de diagnostic de revenus pour les OBNL

Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

 

 

Quand on s’intéresse au milieu des OBNL et qu’on surveille le moindrement les médias sociaux, on se rend vite compte que presque toutes les publications et les ressources sont tournées vers les administrateurs et les C.A.. C’est certain que ce ne sont pas tous les OBNL qui ont les moyens d’avoir du personnel. Par contre, plusieurs dizaines de milliers de ces organisations sont gérées et opérées par des professionnels. Je vous en parle aujourd’hui car je les connais bien, je les fréquente et les supporte au quotidien. Certains diront que je vais dire tout haut ce qu’ils pensent tout bas.

Ils se sentent seuls

Un peu comme les entrepreneurs et les présidents de compagnie, ils vivent une solitude immense. Ils sont seuls au sommet de leur pyramide. Ils sont pris en étau entre leur conseil d’administration et leurs employés, c’est une position très inconfortable.  Il est souvent difficile pour le personnel ou les administrateurs de bien les comprendre, car chacun d’eux doit défendre ses propres objectifs, qui sont souvent aux antipodes. Ce qui crée une pression énorme sur le DG. Il a l’impression d’être déchiré, pris entre deux feux et trop souvent se retrouver entre l’arbre et l’écorce.

Ils doivent jouer le rôle de chefs d’orchestre et celui de l’orchestre au complet en même temps.

On leur demande de mener les troupes pour accomplir une mission. Pour différentes raisons, ce n’est pas rare que les ressources humaines ne suffisent pas à la tâche. Ils deviennent donc des praticiens en plus d’être des gestionnaires, en mettant la main à la pâte. Sans compter qu’ils ont aussi à rendre des comptes pour chacune des actions qui sont effectuées dans l’organisation et encaissent pour les employés fautifs.  

Ils doivent savoir tout faire

Le parallèle avec un entrepreneur est très éloquent. Tout comme lui, ils doivent être en mesure de faire de la communication, de gérer les budgets, d’être au courant des règlementations et de faire de la recherche de commandite (ici on passe sur le terme : autres tâches connexes). Ce qui est paradoxal, c’est qu’une grande majorité des conseils d’administration sont quant à eux structurés pour justement avoir des spécialistes dans chaque discipline. On demande donc au DG d’être fort dans tous les domaines : la gestion, la vente, la communication et les ressources humaines.

Ils sont sous-payés

Pour être un bon directeur général, tu dois croire à la mission de l’organisation d’une manière viscérale. On devrait ajouter ce métier à la liste des emplois où une vocation est nécessaire (comme les enseignants, les religieux, etc.). Ils sont très souvent mal payés et ont des conditions de travail qui sont loin d’être optimales pour des personnes qui ont une tâche aussi colossale et qui subissent une pression aussi soutenue. Trop souvent je vois des locaux mal adaptés, de vieux systèmes informatiques, des manques flagrants de moyens de communication et j’en passe. Il est aussi très rare que les DG bénéficient des avantages sociaux offerts dans la majorité des entreprises, comme les programmes d’assurances collectives, les contributions au REER ou les congés mobiles payés.

Ils vivent une grande insécurité

Pas mal d’OBNL sont fragiles financièrement. Quand tu gères une organisation qui a de la peine à boucler son budget, tu es toujours assis sur un siège éjectable. Sans compter que sans profits il est difficile de bien appuyer la mission et de renouveler les programmes et les équipements (voir : Les OSBL (OBNL) et les profits – mythes et perceptions à clarifier).

Ils sont souvent perdus

Un des rôles primordiaux d’un conseil d’admiration est de déterminer la stratégie qui oriente la destinée de l’organisation. C’est donc très difficile pour un DG de savoir où aller, si la mission est vague et s’il y a absence de vision. L’organisation est comparable à un bateau avec le capitaine qui ne sait plus trop où il va. Il est aussi fréquent que par manque de vision ce soit le DG qui impose son orientation à l’organisation. Il doit être l’exécutant de la stratégie qui est déterminée par le C.A. et non pas dicter cette stratégie.  Il faut donc comprendre que pour bien faire son travail, il doit être bien équipé (voir : OBNL et la stratégie – un mal nécessaire).

En résumé ce sont des super héros qui portent les organisations sur leurs épaules. On leur met énormément de pression et ils livrent des résultats impressionnants considérant les maigres ressources qu’ils ont à leur disposition.

Voici quelques conseils pour ne pas les perdre en congé de maladie ou en départs volontaires:

  • Écoutez-les : soyez à l’affût de leurs préoccupations et de leurs enjeux de gestion.
  • Prévoyez des fonds pour les supporter : ils ont d’énormes besoins de formation, car on leur demande de tout savoir et d’être excellents dans toutes les sphères de la gestion.
  • Il est important qu’ils puissent rencontrer des pairs pour échanger et être exposés aux meilleures pratiques du marché (conférences, congrès, groupes de support, mentorat …).
  • Connaissez-les : je suis toujours surpris de constater le nombre d’administrateurs qui n’ont jamais pris le temps de luncher ou de prendre un café avec leur directeur général.

Finalement, avant de prendre une décision posez-vous la question suivante : comment je me sentirais de travailler dans les conditions que j’impose à mon directeur général ? 

DIRECTEURS GÉNÉRAUX NOUS VOULONS VOUS CONNAITRE 

Le Concierge Marketing collabore présentement à la mise en place d’une nouvelle organisation qui offrira des services aux directeurs généraux (DG) d’OBNL à travers la province : Espace OBNL

Espace OBNL est l’endroit où les gestionnaires d’OBNL pourront trouver des ressources et des solutions à leurs défis de plus en plus complexes.

Pour nous aider dans cette mise en place, nous devons avoir une idée plus précise du portrait des DG dans notre réseau.

Nous avons donc besoin des réponses d’un maximum de directeurs généraux pour brosser un portrait réaliste de votre situation. Ce qui nous permettra de mieux intervenir et de mieux vous servir.

LIEN VERS L’ÉTUDE ET SON QUESTIONNAIRE 

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Voyage vers une activation de commandite parfaite

– La commandite à l’ère du web – La commandite dans un contexte de B2B

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite et l’obtention de revenus : -Matrice de développement d’activations de commandite

Outil de diagnostic de revenus pour les OBNL

Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

 

La majorité des intervenants du milieu des affaires s’entendent pour le dire : les ressources humaines seront l’enjeu principal des organisations dans les prochaines décennies. Dans ce texte, Ressources humaines commanditenous vous proposons différentes solutions que la commandite peut apporter à un professionnel des ressources humaines afin de l’aider dans son quotidien. Vous verrez, il s’agit d’outils insoupçonnés et très puissants.

Nous croyons qu’en 2016, il deviendra essentiel que les décideurs marketing s’unissent aux intervenants spécialisés en ressources humaines pour intégrer des solutions dans les partenariats existants ou à venir. Nous souhaitons aussi que les promoteurs qui liront ce texte comprennent que leur offre doit maintenant contenir différents aspects reliés aux ressources humaines.

Produits de mobilisation

La mobilisation des employés est devenue un enjeu majeur depuis quelques années. Plusieurs propriétés et organisations offrent des projets qui sont rassembleurs et qui véhiculent des valeurs fortes et similaires à celles requises dans le monde du travail. Actuellement, il y a plusieurs produits de consolidation d’équipe qui sont disponibles sur le marché corporatif. Mais au lieu de faire affaire avec une firme d’animation, nous vous proposons d’investir votre budget dans une cause ou un événement de votre secteur et d’en faire une activée mobilisatrice. En plus de travailler sur l’esprit d’équipe, les participants en ressortiront avec un sentiment de devoir accompli. Ils seront fiers de leur organisation et du rôle primordial que l’entreprise a joué dans son milieu.

Voici 3 exemples de propriétés/projets qui illustrent le potentiel que peut comporter un partenariat de type commandite :RH commandite

  • HABITAT FOR HUMANITY : L’implication de votre équipe dans les différentes phases de la construction d’une habitation reste une recette mainte fois prouvée comme mobilisatrice. Il n’est pas nécessaire d’avoir des notions de construction.
  • BÉNÉVOLES D’AFFAIRES : Dans le cas de cette organisation, ce qui est exceptionnel, c’est qu’elle maille les gens d‘affaires avec les besoins du milieu. Donc il y a toujours une dizaine de projets où vous pouvez impliquer vos équipes.
  • VÉLO QUÉBEC : Par sa structure de bénévolat et ses grands besoins, les différents événements de Vélo Québec permettent de former de petits ou de grands groupes pour s’impliquer dans une activité familiale et sportive de premier plan. Le Défi Pierre Lavoie  offre le même genre d’opportunités.

Plateforme de recrutement

L’offre de recrutement électronique est plus grande que jamais. Par contre, la rencontre face à face garde son efficacité et reste le meilleur moyen pour expliquer, mettre en contexte, faire découvrir et présenter la réalité d’un poste ou d’une organisation à un éventuel candidat. Il est certain que ce n’est peut-être pas optimal pour 1 à 2 postes, mais quand on doit recruter 10 à 40 personnes dans un court laps de temps cette dynamique est très efficace. Les foires de l’emploi sont souvent le premier exemple qui nous vient en tête, mais il y plusieurs autres évènements et organisations qui peuvent nous offrir des bassins intéressants de travailleurs. L’offre des promoteurs est souvent composée d’espace pour un kiosque et peut être complétée avec de la diffusion électronique, une plateforme de conférencier ou d’autres outils selon la sophistication de la propriété.

On peut catégoriser deux types de déploiement face à face :

  1. Recrutement territorial : prenons par exemple une entreprise qui est à la recherche d’employés de tous types pour une usine dans la Montérégie Ouest. Un événement comme l’exposition agricole de St-Hyacinthe, qui dure 10 jours, est en mesure de lui offrir des outils pour recruter parmi les 180 000 visiteurs majoritairement issus de la Montérégie. Pensez à l’aide que peut vous apporter une chambre de commerce locale dans le recrutement d’un comptable dans une ville comme Shawinigan, par exemple.
  2. Recrutement spécifique : dans ce cas-ci, imaginez que vous cherchez à recruter des gens dans le milieu de la plomberie (service à la clientèle, vente, développement de produits,…). Que pensez-vous d’avoir accès à plus de 20 000 travailleurs du milieu de la mécanique du bâtiment à travers la Corporation des Maîtres Mécaniciens en Tuyauterie du Québec (CMMTQ).

Amélioration de l’image de marque employeur

L’image de marque d’un employeur devient un élément de plus en plus important avec les générations de jeunes travailleurs qui ont plus de choix. La commandite est un outil puissant qui permet de bonifier différents aspects de l’image de marque. Ici aussi, les promoteurs peuvent offrir des solutions pour plus d’une dynamique : l’aspect régional et l’aspect spécifique.marque employeur

Le placement de conférencier, la diffusion de capsule vidéo sur l’organisation, la visite d’usine, sont des solutions qui peuvent facilement être déployées par plusieurs organisations qui touchent votre bassin de candidats potentiels.

Nous insistons beaucoup sur la création et l’activation de la communauté électronique des organisations avec laquelle nous travaillons. Selon nous, c’est un des éléments de la recette gagnante dans un partenariat où l’aspect des ressources humaines est mis de l’avant. Que ce soit par la diffusion et/ou la création de contenu exclusif, nous sommes persuadés qu’ils renferment une avenue qui vous sera très utile.

Il nous fera un grand plaisir de discuter de vos enjeux de ressources humaines et de vous montrer les possibilités que des plateformes de commandites pourraient vous offrir.

Seriez-vous à la recherche d’outils pour maximiser vos investissements en commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Le guide du parfait commanditaire

Voyage vers une activation de commandite parfaite

La commandite à l’ère du web

– La commandite dans un contexte de BtoB

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités : Session de coaching

Développement d’une approche en stratégie de commandite

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles pour les commanditaires Outils de diagnostique annonceur/ commanditaire

Questionnaire d’évaluation

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506