Plus que jamais les organismes sont à la recherche de nouvelles sources de financement. Il y a quelques mois, nous vous avons présenté le sociofinancement dans une de nos publications. Dans le texte : Le financement collaboratif ou participatif – crowdfunding – ou comment obtenir de nouvelles sources de revenus pour vos projets, nous vous expliquions ce qu’est le sociofinancement (financement participatif, crowdfunding …) et comment en faire un succès.

Nous savons que quelques-uns d’entre vous avez utilisé ces outils. Par contre, lors de nos ateliers et conférences nous nous rendons compte que la grande majorité d’entre vous êtes à la recherche de plus d’informations sur ces solutions. Régulièrement, lorsque nous présentons cet outil, on nous demande des exemples de plateforme où on peut élaborer ce type de projets. Nous avons donc décidé de vous préparer une liste de 10 ressources dans ce domaine. L’objectif est de vous permettre de commencer à utiliser le sociofinancement prochainement et d’en faire un succès.

Notre liste est assez complète. Elle vous donnera les informations de base pour vous permettre de faire un bon magasinage avant de lancer votre projet. Voici quelques aspects à analyser avant de choisir :

  • Quel pourcentage des revenus est conservé par la plateforme ?
  • Quel est le type de projet que vous voulez financer ?
  • L’ergonomie du site : sera-t-il facile de trouver votre projet ?
  • Le partage se fait-il aisément sur les réseaux sociaux ?
  • La plateforme est-elle bien indexée sur les moteurs de recherche consultés par vos publics cibles ?

Les outils

  1. Cuban hat : cubanhat.tv - bilingue. Spécialisé dans le financement de documentaires
  2. Ecloid : ecloid.com - francophone. Projets de différents horizons
  3. Fundo : fundo.ca – bilingue. Projets de différents horizons
  4. Haricot : haricot.ca - bilingue. Projets de différents horizons
  5. La Ruche : laruchequebec.com - francophone. Projets de différents horizons spécifiques à la région de Québec. Supportée par une communauté de la région avec un comité de sélection.
  6. Make a champ : makeachamp.com – anglophone. Projets sportifs et ce qui s’y rattache.
  7. Yoyomolo : yoyomolo.com - bilingue. Projets de différents horizons
  8. Indiegogo : indiegogo.com – bilingue. Projets de différents horizons
  9. Kickstarter : kickstarter.com/canada – anglophone. Projets de différents horizons
  10. Causevox : causevox.com  - anglophone. Projets de différents horizons

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

-Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

-Voyage vers une activation de commandite parfaite

- La commandite à l’ère du web

- La commandite dans un contexte de BtoB

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

-Support dans la démarche de recherche de commandites

-Session de coaching

-Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite -Liste de l’inventaire de l’offre

-L’index du plan de commandite efficace

-Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : [email protected]

514.887.4506

 

La tempête a débuté par les fonctionnaires municipaux pour s’étendre aux différents ministères. La prochaine étape sera les Sociétés d’État. Le président du Conseil du trésor a été très clair : les Sociétés d’État (Loto-Québec, SAQ, Hydro-Québec, ..) devront revoir à la baisse leur budget de commandite et de publicité. Quand on sait que le gouvernement est le plus gros commanditaire au Québec (grâce à ses sociétés) on peut parler d’une tempête qui fera des ravages. Actuellement beaucoup trop d’organismes sont dépendants de ces « subventions déguisées ». Étant des monopoles, bien peu de retombées peuvent être directement attribuées aux résultats de ces commandites. Il y a beaucoup de propriétés (festivals, orchestres, troupes,…) pour qui ce type de financement représente plus de 65% de leurs revenus. Encore une fois le Québec fait office de village gaulois dans le monde de la commandite. Nous sommes un des rares endroits où le financement de la culture et des événements reste grandement public. Ce retrait aura des retombées majeures. Nous ne croyons pas que ce sera aussi drastique que le retrait des compagnies de tabac, mais il est certain que ça aura des impacts négatifs sur le milieu événementiel québécois tout entier.

Voici donc 3 solutions et recommandations pour en réduire l’impact

Développer une culture commerciale

Pour avoir de bons résultats en recherche de commandite on doit être prêt à pourvoir aux besoins des annonceurs. Il faut avoir de l’ouverture, de l’écoute et être franc dans notre volonté de développer un partenariat avec une entreprise.  On croise quantité de promoteurs qui mettent de l’avant leurs besoins et non ceux des annonceurs. Trop souvent, dans le milieu culturel on fait la vierge offensée devant les besoins d’une marque et on croit que l’annonceur va dénaturer la création au profit de la commercialisation. C’est vrai que c’est arrivé, mais il y aussi une multitude de cas où les entreprises ont donné les moyens à des artistes de se surpasser dans leur création. Le Cirque du Soleil n’aurait jamais eu un pareil succès sans ses commanditaires. Il faut donc être prêt à commercialiser son œuvre et ouvrir les bras aux gens qui aimeraient s’y associer. Je vous recommande fortement d’encadrer la relation et ainsi préserver l’intégrité créative.

Augmenter la valeur de votre propriété pour les commanditaires

Dans le but d’aller chercher plus de commandites privées, il faut travailler à donner plus de valeur. Votre propriété doit devenir un incontournable dans son secteur. Vous devez envisager toutes vos propositions en éliminant la visibilité comme principal aspect. En le faisant, vous aurez de meilleurs réflexes pour développer des solutions qui donneront des résultats concrets. Voici quelques trucs pour augmenter la valeur de votre propriété et ainsi rendre votre offre plus alléchante :

  1. Investissez dans la prise de données : une base de données de courriels bien ciblée et segmentée est un élément d’actif indéniable. C’est encore plus important dans le contexte de la loi C-28 où les marques ont de plus en plus de difficultés à entrer en contact avec leurs clientèles cibles. Vous avez une crédibilité qu’ils n’ont pas.
  2. Favorisez l’échantillonnage et les manipulations : de plus en plus de marques intègrent ce type de médium pour faire connaître leurs produits et leurs services. En leur offrant différentes possibilités, vous serez en mesure de les inciter à donner de plus gros montants. (Pour plus d’aide sur le sujet - ebook : Voyage vers une activation de commandite parfaite)
  3. Connaissez mieux vos visiteurs et vos participants. Au-delà de connaître leur âge, leur salaire et leur sexe, sachez quels sont leurs comportements d’achats et quels sont leurs valeurs. Une des plus grosses faiblesses des propriétés au Québec c’est le manque de connaissance de leur offre. (Pour plus d’aide sur le sujet : La plus grande faiblesse en recherche de commandite 1/2)
  4. Soyez plus branché : la grande majorité des annonceurs transforme leur budget média pour investir de plus en plus dans des outils technologiques. En leur offrant du contenu ou des possibilités de diffusion, vous irez chercher des revenus supplémentaires. (Pour plus d’aide sur le sujet  - ebook : La commandite à l’ère du web)

Augmenter vos revenus autonomes :

Que ce soit par une billetterie originale ou une boutique en ligne avec des produits dérivés, vous devez être plus créatif pour aller chercher de nouveaux revenus. Pour plusieurs propriétés, il y a de l’argent qui dort dans un mauvais modèle de concessions ou dans l’absence de prise en charge des activations de commandite. Faites une cartographie complète de votre potentiel de revenus et analysez où sont vos faiblesses pour mettre en place de nouveaux outils.

Utilisez des plateformes de financement collaboratif :

Depuis quelques années de nouveaux outils technologiques nous permettent de financer des projets. Le tout s’effectue en activant une plateforme web qui sollicite la communauté entourant la propriété. (Nous vous invitons à lire plus sur le sujet dans le texte suivant : Le financement collaboratif ou participatif - « crowdfunding »)

Il est indéniable que les commandites publiques vont diminuer prochainement. 2016 sera surement une année difficile pour votre financement. Ce ne sera pas facile de remplacer ces commanditaires, il faut donc ne pas perdre de temps et commencer tout de suite à vous doter de nouvelles solutions.

 

 

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations : page de nos formations

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

Voyage vers une activation de commandite parfaite

La commandite à l’ère du web

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

  • Formation sur mesure
  • Formation de groupe
  • Coaching
  • Consultation
  • Intervention avec vos commanditaires

Je vous invite à me contacter si vous avez des questions sur nos solutions pour vous supporter :

Stéphane Parent, [email protected] 514-887-4506

 

 

 

 

 

Promoteurs, organisateurs d’événements et autres entrepreneurs, je tiens à vous faire découvrir une nouvelle source de financement : le financement participatif aussi appelé « crowdfunding ».

Le financement participatif consiste à présenter un projet afin d’amasser des fonds du public pour sa réalisation.  On en entend parler surtout dans des cas de financement de nouvelles entreprises technologiques, mais ce sont des outils à la disposition des promoteurs d’événements et des intervenants du milieu associatif.   On peut facilement l’utiliser dans le cadre de projets qui se financent habituellement avec des commandites. Le principe est accessible à tous.   Le promoteur détermine lui-même les modalités de sa collecte de fonds. Il fixe le montant requis pour mener à terme le projet, ainsi que le délai accordé pour réussir à amasser les fonds.

Un des aspects intéressants de ce modèle de financement c’est la validation du concept. En effet, le promoteur d’un projet peut en mesurer l’intérêt.  Dans le cas d’un succès de financement participatif, ça lui donne des armes pour approcher des commanditaires et d’autres partenaires.  Ça contribue grandement à lui donner de la crédibilité.  C’est un ajout très intéressant dans un montage financier parce que ça diversifie les sources de revenus  et ça rassure les partenaires qui seront éventuellement approchés

 Les investisseurs sur ce genre de plateforme ont souvent des motivations plus nobles que juste faire du profit.  Ils contribuent au projet pour supporter un entrepreneur, encourager une cause, dynamiser leur milieu de vie ou tout simplement parce qu’ils veulent avoir accès à un événement qui n’existerait pas sans ce financement.  Il y a un esprit collectif qui se déploie autour du projet.  Le succès d’un financement du genre est proportionnellement relié aux efforts qui sont investis dans les réseaux sociaux et à travers la communauté visée.  Cet esprit collaboratif devient donc une clé maîtresse de l’atteinte du but fixé.

Sur la majorité des plateformes, il n’y a pratiquement pas de risque pour les investisseurs, puisque le financement n’est accordé que si le montant minimum déterminé est atteint. Si un projet n’atteint pas son objectif, les investisseurs n’ont pas à débourser l’argent « promis ». En cas de réussite, en échange de leur participation financière, ils recevront une récompense (aussi appeler avantage) qu’ils ont eux-mêmes choisie qui est habituellement proportionnelle au montant d’argent versé.

Voici quelques exemples d’avantages reliés au milieu de la commandite et des événements :

  • Des billets gratuits
  • Un accès à une zone VIP
  • Des produits dérivés ou sous licence
  • Un repas avec la vedette du spectacle
  • Un téléchargement gratuit sur iTunes
  • Une commandite de valeur supérieure (un club de soccer européen offrait l’emplacement du logo sur les fesses des joueurs en échange d’une contribution de 500$, le tout avait une valeur de 250 000$)

 On l’utilise quand ?

L’idéal est de viser des besoins spécifiques attachés à un projet.  Penser à des équipements, des éléments de programmation ou des initiatives avec un retour dans la communauté.

À éviter : nous avons besoin de 10 000$ pour notre festival

Préférable : nous avons besoin de 5 000$ pour avoir Mélanie Couture en spectacle et nous avons besoin de 5000$ pour aménager un nouveau stationnement de 500 places

Quels sont les éléments de succès? 

Il ne faut pas croire que c’est magique comme moyen de financement.  On doit mettre en place une stratégie et faire de gros efforts pour obtenir du succès.  Voici quelques éléments pour atteindre vos buts dans votre campagne de financement collectif:

  • Plus votre réseau social est important plus vous aurez de chances de réussite.  Les plus grands succès de financement collectif sont issus de promoteurs qui avaient de gros réseaux sur les médias sociaux et qui ont été en mesure de mobiliser leurs « fans » pour partager leur projet.
  • Ayez une présence web quotidienne et soutenue.  La répétition est un des éléments de succès.  Il faut donc diffuser le tout dans vos réseaux sociaux, dans vos infolettres et dans vos publicités.
  • Investissez dans votre vidéo.  Sur plusieurs plateformes, c’est votre carte d’affaires et c’est  ce vidéo qui fera connaître votre projet.  Ne manquez pas l’occasion de faire une bonne impression.
  • Offrez des avantages intéressants.  On s’entend que payer 50$ pour une paire de billets qui en vaudra 65$, ce n’est pas un gros gain.  Pensez donc offrir quelque chose d’exclusif ou la valeur perçue est substantielle : une rencontre avec une personnalité, un accès arrière-scène, une conférence ou une affiche dédicacée.
  • Ajoutez des témoignages ou des éléments qui viennent supporter votre expertise.  Toute information qui vous donnera de la crédibilité et qui pourrait rassurer un futur investisseur.
  • Séparez vos projets en phases.  Il est plus facile de faire financer 3 tranches de 10 000$ qu’un gros projet de 30 000$.  Surtout si on est en mesure d’expliquer comment les tranches de financement sont reliées entre elles.
  • Soyez transparent et réaliste sur ce qui sera effectué avec le financement. Expliquez-le et faites-le réaliser aux investisseurs.  Il faut les convaincre, les rassurer et les séduire.  Imaginez-vous un peu comme dans l’émission L’Oeil du Dragon ou Shark Tank. 

Ce moyen de financement est très abordable.  Les plateformes (site internet) ne conservent que 4 à 10% des recettes. 

Avec quelques recherches sur le web vous en trouverez plusieurs offertes au Québec (il y a des ramifications légales au transfert d’argent et il est donc plus facile de financer sur des sites locaux). 

En voici quelques-uns

Dans un autre texte nous avons publié une liste de 10 ressources Canadienne : Financement participatif/crowdfunding : 10 ressources pour financer vos projets.

En résumé nous pouvons facilement affirmer que le financement collectif est un nouvel outil qui s’ajoute à la boite à outils des promoteurs.  Avec un taux de succès autour de 40% ça vaut la peine de tenter votre chance et de voir les possibilités dans votre milieu.   Il vous faudra investir de l’énergie et du temps, mais c’est le genre de solutions qui peut faire la différence dans certaines communautés.

SI VOUS AVEZ AIMÉ CE TEXTE VOUS AIMEREZ : PROMOTEUR D’ÉVÉNEMENT, SACHEZ AUGMENTER VOS REVENUS

 

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations : page de nos formations

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

Voyage vers une activation de commandite parfaite

La commandite à l’ère du web

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

  • Formation sur mesure
  • Formation de groupe
  • Coaching
  • Consultation
  • Intervention avec vos commanditaires

Je vous invite à me contacter si vous avez des questions sur nos solutions pour vous supporter :

Stéphane Parent, [email protected] 514-887-4506

Ce texte a comme principal objectif de vous aider à mettre en place des promotions efficaces qui feront augmenter vos ventes. Nous l’avons rédigé  pour qu’il puisses’appliquer à tous les types d’industries, que ce soit pour des produits ou des services, du BtoB ou BtoC, nous espérons que les éléments qui suivent vous aideront à mettre en place des promotions efficaces et réfléchies afin de maximiser vos résultats.

Par la rédaction de cette liste, nous voulons éviter les phénomènes suivants (trop souvent rencontrés dans les organisations) :

 

  •     Des promotions qui ne fonctionnent pas, car elles sont rédigées à la hâte
  •     Du cannibalisme qui désavantage des produits à marge importante au profit d’autres produits poussés par des manufacturiers
  •     Une promotion mal encadrée qui pose des problématiques de gestion (réception des primes, codificationdes items…)
  •     Un manque d’adhésion par les vendeurs résultant  d’une préparation insuffisante et d’une communication inadéquate ou encore d’incitatifs peu adaptés.

Il est important de souligner que ce document traite de promotions de vente et non pas de programmes concernant les achats chez les différents fabricants. Les actions à mettre en place s’inscrivent donc dans vos relations avec votre clientèle.

 Voici nos 8 éléments :

1-Délai de préparation raisonnable :

Un délai de 6 à 4 semaines avant la date de mise en fonction est nécessaire, afin de pouvoir mettre en place les éléments suivants :

  •     Plan de formation
  •     Document explicatif
  •     Codification des items concernés par la promotion
  •     Mise en stock
  •     Échanges entre les intervenants (succursales, équipe de vente, équipe marketing,…)

 2-Volet formation:

La formation doit s’effectuer, soit par une session de formation en personne (surtout pour les nouveaux produits) soit par la rédaction de documents explicatifs (internes ou externes) ou par la participation à des webminaires.  Il  est primordial que les équipes de vente reçoivent l’information sur les produits et sur les détails de la promotion.

3- Incitatif à l’équipe de vente :

Le principe de la carotte reste toujours efficace, quelle que soit la promotion.  Par contre il y a certains éléments que nous ne devons pas oublier pour en maximiser l’efficacité.

  • Pour y participer, l’équipe des ventes doit faire partie du programme de formation afin de bien saisir tous les détails et maitriser le bagage technique nécessaire aux ventes.
  • Une réflexion sur le type, le nombre et l’importance des incitatifs doit être prévue pour obtenir le bon dosage.  On voit trop souvent des primes beaucoup trop onéreuses. Avec les budgets qui rétrécissent on doit s’assurer que l’incitatif soit assez intéressant pour stimuler, sans coûter trop cher.
  • Ne versez aucune prime en dollars, comptant ou par chèque.  Ce type d’incitatif étant de plus en plus refusé dans beaucoup d’organisations, vous aurez des problèmes d’adhésion de la part de votre réseau de ventes. Finalement, ne remettez rien directement aux employés. Vous pourriez vous placer dans une situation de conflit d’intérêts.

 4-Incitatif au client :

Il faut un motif supplémentaire pour stimuler le client à acheter chez vous durant cette période.  Voici les plus fréquents :

  • Réductions – en pourcentage ou en dollar absolu
  • Produits gratuits à l’achat (2 pour 1)
  • Points supplémentaires (si programme de fidélisation)
  • Prime (élément gratuit qui accompagne l’achat principal)
  • Privilège (formation gratuite avec achat, événement VIP …)

5-Guide de procédure (interne) :

Un document qui inclut l’ensemble des informations sur le déroulement de la promotion.  Un test (quelques questions) devrait être mis en place de manière à vous assurer que l’ensemble des intervenants maitrise le concept et les détails de la promotion.

6-Participation à la sélection:

Vos détaillants et distributeurs devraient être impliqués dans la sélection des produits/services qui seront mis en promotion.  Ils ont le pouls des clients et connaissent mieux que quiconque la demande des produits.  Écoutez-les, intégrez-les et faites-en des partenaires.

7-Durée des promotions :

Si on considère l’effort demandé par la mise en place d’une promotion, le minimum de temps pour que le programme soit intéressant est d’un mois.  Le maximum par contre se situe entre 3-4 mois,  au-delà de cette durée, il devient difficile de garder la motivation.  Dans un environnement de BtoB, le développement d’affaires est un processus à long terme, il est donc idéal de mettre en place des promotions adéquates pour maximiser les résultats dans le temps

8-Tableau de pointage :

Selon le type et la durée des promotions, mettez en place un tableau de pointage qui sera envoyé aux différents intervenants impliqués.  En comparant les résultats, ils sauront très rapidement si leurs efforts sont adéquats. De plus, cet élément vous permettra de faire les ajustements nécessaires dans les secteurs où la performance est plus faible.

En résumé :

Voici donc en résumé la promotion parfaite :

  • Bien encadrée
  • Avec un réseau de vente motivé
  • Sur une bonne période de temps
  • Et finalement rentable, l’objectif final reste de faire des ventes et d’augmenter les profits de vos organisations. 

Aussi comme lecture: LE GUIDE DU PARFAIT COMMANDITAIRE

Quelle que soit l’action de vente que nous effectuons (rencontre client, kiosque, appel téléphonique, courriel …) nous devons accomplir une foulede démarches pour obtenir des résultats probants.  Une bonne séquence dans les suivis est un élément primordial pour se démarquer des autres vendeurs. Voici donc quelques trucs pour vous aider à faire des suivis efficaces et surtout ne rien laisser passer entre deux chaises. 

1-Prenez des notes

Lorsque vous rencontrez un client prenez des notes sur ses intérêts, sa famille, ses besoins, la nature spécifique de son marché …  L’ensemble de cette information vous permettra de mettre en place un système de relance variée.  Selon les différentes sphères, vous lui ferez parvenir de la documentation ou du contenu.  De plus, les notes vous aideront à garder une trace des discussions et des éléments que vous devrez garder en mémoire afin de lui faire une présentation adaptée.

2-Dotez-vous d’un système de rappel automatisé

Que ce soit avec un logiciel de gestion client du type CRM (Consumer Relationship Management Software) ou avec l’automatisation d’une fonction de Outlook, il est important d’intégrer toutes vos démarches de suivis dans une mécanique automatisée.  Cette opération vous permettra d’optimiser votre travail  et de garder en mémoire les différents résultats, vous permettant ainsi de programmer la prochaine étape. Certains logiciels permettent de déployer une série d’actions en fonction de programmes préétablis : vous entrez un nouveau contact dans votre CRM, et automatiquement dans votre calendrier viendront s’inscrire un envoi courriel, un suivi téléphonique et un envoi postal à faire à des dates prédéterminées.  En automatisant le tout, difficile d’en oublier des segments

3-Dotez-vous d’une séquence de suivi

Après un événement ou la tenue d’un kiosque, prévoyez une séquence d’actions qui viendront renforcir votre message et qui vous assureront de rester visible auprès de vos clients potentiels.  Cette séquence devra être mis en place de manière automatique et avec un logiciel de CRM, les dates des différents événements viendront enrichir votre calendrier de manière automatique.

Exemple d’une séquence qui serait mise en place après un [email protected]

Étape Dans le temps Action
1 Le lendemain de l’événement Envoi d’un courriel de remerciements et de salutations
2 1-2 semaines après l’événement Appel téléphonique – message
3 1 mois après la rencontre Envoi d’une note manuscrite par la poste
4  Aux 6 mois S’assurer que le contact est abonné à notre infolettre

4-Réservez de la  place dans votre horaire hebdomadaire pour faire des suivis

En ayant un bloc de temps réservé dans votre horaire vous serez assuré de faire vos suivis régulièrement.  Par contre il faudra avoir la discipline de garder cette plage horaire uniquement pour les suivis et résister à la tentation d’y faire autre chose ou de la déplacer de semaine en semaine.

5-Fixez-vous des objectifs

Les objectifs doivent être réalisables et hebdomadaires.  Ne pensez pas qu’une fois par mois, vous serez en mesure d’effectuer tous vos suivis.  Vous serez plus efficaces avec la stratégie des petits pas.  Vous aurez plus de succès en planifiant 2 suivis par jour, que 80 en une seule journée

6-Utilisez différents prétextes pour contacter les clients

Dans les notes que vous aurez prises, pensez aux petites attentions et aux différents sujets qui vous permettront de contacter le client : loisirs, occupations professionnelles, contenu dans les médias sociaux …  En les rejoingnant régulièrement, vous devancerez la compétition au moment de penser à un prestataire de services dans votre secteur d’activité.

Il est certain que l’ensemble de ces astuces prend du temps, mais il donne des résultats.  Il vous faudra donc bien qualifier vos clients pour vous assurer que le temps investi portera ses fruits.  En étant plus systématique dans vos suivis, et en y mettant l’énergie nécessaire, vous ferez d’une simple rencontre une action profitable et rentable. 

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations : page de nos formations

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

Voyage vers une activation de commandite parfaite

La commandite à l’ère du web

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

  • Formation sur mesure
  • Formation de groupe
  • Coaching
  • Consultation
  • Intervention avec vos commanditaires

Je vous invite à me contacter si vous avez des questions sur nos solutions pour vous supporter :

Stéphane Parent, [email protected] 514-887-4506