La philanthropie et la commandite sont deux termes qu’on entend régulièrement dans le monde des OBNL et de l’événement. Ces milieux sont caractérisés par des enjeux de financement de plus en plus prenant. Il est essentiel de bien comprendre la différence entre les deux afin de déployer les efforts appropriés dans votre recherche de financement. Trop souvent nous croisons des intervenants qui sont actifs dans la recherche de fonds en pensant chercher de la commandite. La réalité est tout autre, car ils sont dans un mode de financement philanthropique. La résultante est qu’ils n’utilisent pas les bons messages et les bons outils. Lever des fonds est déjà très difficile et cela en décourage plus d’un.

Il faut souligner qu’il y a une multitude de zones grises entre l’application des deux termes de manière pure et que les deux types de financement s’entrecroisent régulièrement.

Commençons par définir les deux termes :

  • Philanthropie : sentiment qui pousse les hommes à venir en aide aux autres; amour de l’humanité avec désintéressement et charité.
  • Commandite : soutien matériel apporté à une manifestation, à une personne, à un produit ou à une organisation en vue d’en retirer un bénéfice publicitaire.

Nous vous proposons 3 axes pour bien différencier les deux termes.

En comprenant les caractéristiques, vous serez à même d’adapter votre approche, vos outils et votre discours pour obtenir de meilleurs résultats. Ces façons de voir vous faciliteront aussi la tâche. Vous serez ainsi mieux outillés pour trouver les bonnes organisations et les bons interlocuteurs afin de les sensibiliser à votre projet ou votre cause.

1.Le cerveau ou le cœur

En recherche de commandite, on parle surtout au cerveau, à l’aspect rationnel d’une personne. Vous allez entendre des réflexions du genre :

Si j’investis 5000$ dans votre projet, combien de nouveaux clients vais-je acquérir ?

Avec un kiosque lors de votre événement combien de personnes vont goûter à mon nouveau produit ?

Les annonceurs/commanditaires doivent justifier leur retour sur investissement. Ils sont très souvent dans une mécanique où ils doivent faire des choix entre média et commandite. C’est une approche où on veut des résultats. La commandite est surtout un outil marketing. On doit pouvoir constater que notre investissement a un impact sur l’atteinte de nos objectifs d’affaires.

En mode philanthropique, on parle au cœur et aux sentiments d’un individu

  • Se sent-il interpellé, touché par une cause ?
  • Est-il concerné directement par l’intervention que vous faites ?
  • Veut-il libérer sa conscience et donner à son prochain ?

Ici on parle de redonner à sa communauté, de partager, d’être un bon citoyen corporatif.

Gardez en tête la zone grise entre les deux : les adeptes du marketing social, qui utilisent les investissements communautaires ou sociaux pour améliorer la perception de leur marque ou de leur organisation.

Comme vous pouvez le voir, il y a une foule de nuances possibles. Il faut donc être préparé et bien connaître votre interlocuteur pour trouver ce qui le touche vraiment

2. Être redevable ou recevoir de manière désintéressée

En commandite le promoteur doit offrir de la valeur à ses annonceurs. Plus il en offrira, meilleures seront ses chances d’aller chercher des investissements importants. Depuis quelques années, on constate que donner de la visibilité traditionnelle ce n’est plus assez (voir notre autre texte : Visibilité – Cessez de placarder vos logos). On doit être créatif pour offrir plus et permettre ainsi l’atteinte des objectifs d’affaires. Cela devient un savant dosage de visibilité, de marketing électronique, de produits d’hospitalité, d’activation et d’éléments intangibles associés aux valeurs de marque pour faire un cocktail de plus en plus complexe.

En philanthropie pure, le don est désintéressé et parfois même anonyme. Quoique cette tendance soit de plus en plus rare, elle illustre bien la nature du concept. Ce qu’on constate par contre, c’est que certains donateurs aiment être reconnus et on doit considérer cet aspect dans notre démarchage. Cet univers reste loin des calculs de retour sur investissement ou de retours sur objectifs. On constate aussi que de plus en plus de donateurs veulent savoir où va leur argent. Ils sont concernés par les résultats engendrés par leurs investissements et à quel point ils font une différence. Ça met de plus en plus de pression sur les processus de reddition de compte et sur la transparence des interventions.

3.Le langage est différent d’un univers à l’autre

Dans les documents philanthropiques, on va utiliser des termes ou des tournures de phrase comme :

  • Aidez-nous …
  • Supportez-nous …
  • Encouragez-nous …
  • Soutenez-nous …

En commandite on vas parler de :

  • Retour sur investissement …
  • D’atteinte d’objectifs d’affaires …
  • De combler les besoins de l’annonceur …
  • De marketing d’alliance …

Comme vous pouvez le constater, la façon de communiquer est différente et illustre bien ce que nous évoquons dans ce texte. En gardant en tête à qui vous vous adressez et quels sont leurs points sensibles, vous serez plus efficaces à les interpeller.

Nous devons confesser l’objectif caché de ce texte : vous permettre d’expliquer pourquoi certaines actions de recherche de commandite ne donnent pas les résultats espérés.

Beaucoup trop d’organisations approchent les commanditaires comme s’ils approchaient des donateurs :

  • Votre offre est limitée en terme d’outils et de portée (vous offrez de la visibilité traditionnelle à 80-100%)
  • Vous n’avez pas de mécanique pour prouver l’atteinte des résultats espérés par les annonceurs
  • Vous n’être pas dans un processus de personnalisation de proposition
  • Finalement, le langage utilisé n’est pas un langage « marketing », mais plutôt une demande de dons

Nous espérons que vous avez pris conscience des différences et que vos prochaines actions envers des commanditaires ou des donateurs potentiels seront influencées par ce texte. Comme toujours nous restons disponibles pour vos questions et nous vous invitons à participer à une de nos formations.

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Le marketing dans les OBNL

Voyage vers une activation de commandite parfaite

– La commandite à l’ère du web

– La commandite dans un contexte de B2B

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite et l’obtention de revenus : Aide mémoire pour multiplier vos ventes

-Matrice de développement d’activations de commandite

-5 étapes pour une OBNL propère

Outil de diagnostic de revenus pour les OBNL

Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

 

Voici en une image une interprétation visuelle des échanges qui devraient se dérouler entre une propriété et ses partenaires. D’un coté ce que le commanditaire veut entendre et de l’autre ce que je promoteur devrait lui dire. Au centre se retrouve les échanges pour bâtir une relation solide et durable.

On nous demande souvent ce que fait exactement le Concierge Marketing.

C’est très simple, on vous aide à générer plus de revenus dans votre organisation.

Ça veut dire quoi exactement?

Pour le visualiser plus facilement, nous avons décidé de faire une première liste des 10 éléments qui composent nos champs d’interventions. Cela vous illustrera de quelle façon nous pouvons vous aider. Il faut garder en tête que chacun de ces aspects est abordé sous l’axe des revenus. Pour nous, un champ d’expertise est une pratique pour laquelle nous avons développé un savoir-faire et avec laquelle nous pouvons vous aider à aller chercher de nouveaux revenus et maximiser ceux que vous avez déjà.

  1. Commandite

Le terme commandite est associé très souvent aux revenus dans le milieu pluriel et événementiel. Pour plusieurs c’est naturel que des annonceurs soient intéressés aux projets et aux missions de vos organisations. Ce n’est pas toujours le cas et le marché devient de plus en plus difficile, sans compter l’apparition d’une foule de nouveaux demandeurs. Votre organisation a-t-elle ce qu’il faut pour aller chercher des commanditaires ? Nous vous invitons à visionner une conférence vidéo que nous avons donnée sur le sujet.

  1. Création de contenu

Avec l’augmentation de l’importance donnée aux médias sociaux et au marketing électronique, la création de contenu est devenue un enjeu de plus en plus criant dans bon nombre d’entités. Il y a donc une place à prendre pour vos organisations de manière à ce qu’elles deviennent créatrices de contenu. Ce qui lui permettra d’engranger de nouveaux revenus en commercialisant ce contenu (Voir : 5 astuces pour faire de votre stratégie de contenu une source de revenus).

  1. Billetterie électronique

La gestion d’inscription s’est modernisée de manière fulgurante depuis quelques années. Par contre, on trouve encore une vaste majorité d’organisations qui utilisent encore des billets papier. Bien peu ont des plateformes de payements en ligne.   Pourtant, en les utilisant vous augmenterez les ventes, diminuerez les risques et surtout ferez un énorme gain en efficacité  (voir : Billetterie électronique, 7 raisons pour ne plus vous en passer).

  1. Connaissance de la clientèle

Ici on attaque le point le plus sensible et le plus problématique de bien des OBNL : le manque de connaissance de leurs clients. Le premier constat que nous faisons dans l’ensemble de nos interventions, c’est que les gestionnaires n’ont pas de données complètes sur leurs différentes clientèles (interne et externe). Il est donc difficile de bien les servir, de bien communiquer et d’avoir une offre de produits et services qui leur convient. (Voir : Connaissez-vous vos clients ?).

  1. Sociofinancement

On le dit depuis longtemps, la technologie nous ouvre plein de possibilités. Quel que soit la nomenclature, le socio- financement nous offre de nouvelles façons de pouvoir aller chercher de gros montants en rassemblant de petites donations ou de petits achats. (Voir : Le financement collaboratif ou participatif – « crowdfunding » – ou comment obtenir de nouvelles sources de revenus).

  1. Création de produits

On ne se pose pas assez de questions avant de déployer un service, un produit, ou un nouvel événement. En manquant de réflexion et de profondeur, on se cause souvent bien du tort. Il faut donc déployer une énergie supplémentaire pour que les clients achètent ou participent. Un produit adapté est la finalité de plusieurs aspects : une bonne connaissance de sa clientèle, une stratégie adéquate et un bon plan de commercialisation.

  1. Tarification à paliers multiples

Il est dangereux d’offrir un seul tarif pour un produit, un service ou un événement. On manque de belles opportunités en omettant d’aller chercher des revenus supplémentaires chez ceux qui sont prêts à payer plus. Faites attention ici, il faut quand même en offrir plus et créer de la valeur pour être mesure d’offrir différents paliers tarifaires. Profiter de l’effet VIP pour améliorer votre situation financière.

  1. Stratégie de commercialisation

C’est tellement commun de croiser des organisations qui gèrent leur commercialisation, leurs communications et leur marketing à la petite semaine, sans vision globale et à long terme. Cela entraine un rythme irrégulier dans les échanges. Sans compter qu’ils ne sont pas en mesure d’optimiser leurs présences médias. Être stratégique ça permet aussi de se doter d’un axe éditorial à l’intérieur duquel on détermine de quoi on va parler et comment on va le faire.

  1. Commercialisation événementielle

2017 apporte sont lot de nouveautés et de façons de faire. Si vos revenus dépendent en partie ou en majorité d’événements, vous devriez vous mettre à la page. Ayez plus de participants en intégrant la création d’événements attractifs qui sortent de l’ordinaire. Utilisez les médias sociaux et variez vos formules pour avoir plus de participants. Plus de gens présents, c’est plus de revenus et c’est plus intéressant pour les commanditaires

  1. Commercialisation conjointe et élaboration de forfaits

Les mousquetaires l’ont toujours dit : l’union fait la force. On mettant en place des forfaits avec des promoteurs œuvrant dans des milieux connexes, vous irez chercher des revenus supplémentaires. De plus, ça vous ouvrira aussi de nouveaux réseaux de commercialisation à l’intérieur desquels vous ferez parler de vous.

Comme nous venons de l’illustrer, il y a fort à faire pour aller chercher plus d’entrées d’argent. De plus, contactez-nous pour vous aider à mettre en place des initiatives qui vous semble le plus adaptées pour votre organisation.

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Voyage vers une activation de commandite parfaite

– La commandite à l’ère du web – La commandite dans un contexte de B2B

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite et l’obtention de revenus : -Matrice de développement d’activations de commandite

Outil de diagnostic de revenus pour les OBNL

Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

 

Une organisation qui veut croître doit les connaître !

 Ça semble être une évidence, mais c’est impressionnant de voir à quel point la majorité desconnaissance-client organisations manquent d’informations sur leurs différentes clientèles. Ce manque de connaissances a des impacts majeurs sur les multiples facettes de gestion et peut même causer plusieurs problèmes comme :

  • Baisse du « membership » sans pouvoir réagir et ajuster l’offre
  • Augmentation des difficultés à vendre vos commandites et même diminuer vos chiffres de vente
  • Réduction de l’efficacité de vos outils de promotion et de commercialisation
  • Finalement, difficultés à créer de nouveaux produits et maximiser les revenus potentiels

Certains d’entre vous allez reconnaître des difficultés rencontrées par votre organisation en lisant ces quelques lignes. Ce texte a été écrit pour illustrer le phénomène et vous donner des pistes de solutions.

Avant de vous dire ce que vous devriez savoir sur vos clientèles, il est important de spécifier les deux types de clients qu’une organisation peut avoir.

Pourquoi?

Parce que nous avons rencontré plusieurs gestionnaires qui n’étaient pas sensibles au fait qu’ils ont différents types de clients. Cette mauvaise connaissance cause souvent un manque de focus sur les bonnes sources de revenus potentiels et entraine aussi des mauvais choix d’offres et d’activités. En étant conscient des deux types de clientèle, vous envisagerez différemment la création, la variété et la tarification des produits et activités.

Qui sont les clients internes ?

Ce sont les bénéficiaires directs de la mission de l’organisation :

  • Membres
  • Utilisateurs de services directs 

Qui sont les clients externes ?

Ce sont les différents annonceurs et institutions qui sont intéressés à parler ou être exposés à vos clients internes :

  • Commanditaires
  • Exposants
  • Instances gouvernementales

Que doit-on savoir sur nos clients pour être efficace ? 

Les caractéristiques sociodémographiques :

Ce qui les définit de manière généraleau bureau_0015

  • D’où viennent-ils ?
  • De quel sexe sont-ils ?
  • Quel âge ont-ils ?
  • Où sont-ils localisés ?
  • Quel diplôme ont-ils ?
  • Combien gagnent-ils en moyenne par année ?
  • Quel genre de travail font-ils?

Les caractéristiques psychographiques :

Quels sont leurs comportements d’achats ?

  • Est-ce qu’ils privilégient les produits proenvironnementaux ?
  • Se déplacent-ils en transports en commun ? Font-ils du covoiturage ? Possèdent-ils un VUS ?
  • Quelles sont leurs habitudes de vie ?
  • Mangent-ils au restaurant plusieurs fois par semaine ?
  • Fréquentent-ils les bibliothèques et les salles de spectacles ?

On doit aussi connaître certains autres aspects trop souvent ignorés. En plus d’être négligées, ces informations sont très souvent mal documentées et bien peu communiquées dans les organisations :

  • Quelles sont leurs frustrations envers l’organisation ?
  • Quels sont leurs besoins non comblés ?
  • Quelle est leur perception du positionnement ?
  • En étant client, recommande-t-il l’organisation ?
  • Sont-ils membres de votre communauté électronique ?
  • Leurs coordonnés sont-elles à jour ?
  • Avez-vous leur permission pour communiquer avec eux par courriel ?
  • Avez-vous un historique de leurs transactions qui vous permettrait de leur faire des offres adaptées ?

Comme vous pouvez le constater, on n’en sait jamais assez sur nos clients. Plus cette connaissance est étoffée et utilisée, plus efficace vous serez à les servir et à leur vendre des solutions qui combleront leurs besoins. Cela vous permettra d’établir une tarification adéquate et d’utiliser les bons canaux de communication.    

J’espère qu’après la lecture de ce texte vous comprendrez l’importance de la connaissance client et que vous mettrez en place les outils et processus pour aller chercher cette intelligence d’affaires. De notre côté, nous sommes en mesure de vous supporter et de vous orienter sur les façons de recueillir et traiter l’ensemble de ces informations.

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Voyage vers une activation de commandite parfaite

– La commandite à l’ère du web

– La commandite dans un contexte de B2B

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

 

Ayant eu la chance de travailler avec des ordres professionnels dernièrement, je me suis rendu compte qu’un travail de fond doit être fait sur différents enjeux éthiques

éthique et commandite dans l’élaboration de l’offre de commandite, et ce dans plusieurs types d’organisations.

Avec l’attention médiatique grandissante et le désir de transparence qui prennent de plus en plus de place, il est sain et normal de se poser des questions. Il va aussi de soi que certains conseils d’administration orientent leur direction générale sur différents aspects qui pourraient devenir problématiques ou discutables.  

Même si votre organisation est moins sensible qu’un ordre professionnel je vous invite à prendre le temps d’analyser les enjeux et de vous positionner sur ces défis. Il est certain qu’en le faisant vous diminuerez certains risques omniprésents dans le paysage de la commandite au Québec.

Ce texte est présenté avec une vision globale de la commandite. Nous l’avons rédigé pour qu’il englobe l’ensemble des différentes sources de revenus, mais principalement celles qui mettront en contact votre clientèle interne (membres, bénéficiaires, ..) et les annonceurs qui voudront avoir accès à vos services :

  • Kiosques
  • Offres commerciales aux bénéficiaires
  • Publications de contenu et axes éditoriaux
  • Présentations de conférences
  • Formations et webnaires

Voici quelques questions qui vous permettront d’identifier certains des enjeux auxquels vous serez surement exposés. Sans avoir les réponses à ces questions, nous espérons qu’elles susciteront des débats dans votre organisation et vous aideront à prendre les bonnes directions :

  • Qui sont les partenaires que vous allez accepter ? Dans une politique de commandite d’annonceur, il y a une liste d’exceptions et de propriétés auxquels on ne veut pas s’associer. Il devrait en être de même du côté des propriétés.
  • Deviendrez-vous partenaire avec des organisations qui représentent certaines sensibilités comme une pétrolière ou un producteur de boissons alcooliques ?
  • Êtes-vous prêt à accepter un partenariat avec un annonceur qui a comme seul objectif de se faire du capital de sympathie avec votre organisation et votre cause ?
  • Avez-vous un mécanisme de révision et d’acceptation de contenu qui sera présenté à votre clientèle interne ?
  • Aurez-vous une obligation d’activation ou de création de valeur dans votre programme de partenariat ?
  • Saurez-vous détecter les contenus à caractère sensible?
  • Avez-vous une politique qui gère les cadeaux ou les avantages que vos employés pourraient retirer de la part d’un annonceur qui veut éthique et commandite 2accéder à votre réseau ?
  • Quel est le processus d’acceptation des partenariats ?
  • Le conseil d’administration est-il en mesure de s’assurer que les annonceurs en cours de négociation ne seront pas éthiquement problématiques ?
  • Vos contrats renferment-ils des clauses de sortie en cas de gestes contestables de la part de l’annonceur ?
  • Êtes-vous régi par un code de déontologie ? Si oui, est-il respecté dans votre recherche de partenaires ?
  • Les comportements de l’annonceur doivent-ils répondre à certains enjeux sociaux ou environnementaux ?

Comme vous pouvez le constater, les possibilités sont vastes et représentent rapidement des risques potentiels. Dans un contexte où on cherche de plus en plus d’argent neuf, il peut être tentant de participer à des partenariats risqués. Nous avons d’ailleurs rédigé un autre texte qui vient compléter celui-ci : Comment ne pas vendre son âme au diable en recherche de commandites.

Nous sommes disponibles pour vous aider à identifier les zones à risques.   Une fois cette identification établie, nous vous aiderons à mettre en place les outils et les processus nécessaires pour vous éviter de tomber dans ces pièges.

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Voyage vers une activation de commandite parfaite

La commandite à l’ère du web

– La commandite dans un contexte de BtoB

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

Le phénomène du contenu électronique est incontournable depuis quelques années. Pourtant une grande marketing-de-contenumajorité des organisations ne sont pas arrivées à bien comprendre la stratégie et à l’utiliser comme source de revenus.

Premièrement, un petit résumé du phénomène :

C’est quoi une stratégie de contenu ?

On parle ici de la création d’éléments de contenu électronique pour atteindre des objectifs déterminés et véhiculer des messages précis.

Cette méthodologie de marketing et de communication n’est pas récente, mais elle est amplifiée depuis quelques années par l’augmentation du nombre de plateformes de médias électroniques. Par le fait même, l’accroissement de l’accessibilité et de la mobilité devient aussi un facteur déterminant. Finalement, la consommation de contenu de plus en plus grande dans certains segments de clientèle vient aussi s’ajouter comme facteur de croissance. Le phénomène accompagne aussi un changement global dans la façon d’acheter chez plusieurs consommateurs.

Je m’explique : avant de faire un achat le moindrement important, les consommateurs consultent, posent des questions, cherchent de l’information sur les produits. Ils veulent les voir en action sur leur écran avant de se déplacer chez un marchand. Sans compter que dans bien des cas, ils ne se déplacent même plus et font leurs achats en ligne directement.

Ce changement de comportement du consommateur est aussi présent dans la vente et l’achat de services. Les consommateurs aiment lire et suivre les experts. Ils essaient de se faire une opinion avant même d’avoir parlé à qui que ce soit.

Il n’est plus rare de voir un client entrer dans un point de vente ou loger un appel à une compagnie et demander un prix sans même poser de questions sur le produit ou le service. Dans plusieurs cas, les clients sont mieux informés que les vendeurs.

La démarche de contenu vient donc aider les organisations à accompagner les clients dans leur voyage vers leurs futurs achats.

Voici quelques exemples d’éléments de contenu électronique :

Capsule vidéo Études et tendances
Votre projet en 20 statistiques Un « making of »
Feuillet rédactionnel « white paper » Livre électronique
Article Performance vidéo
Communiqué de presse Capsule vidéo de l’arrière-scène
Webinaire Entrevue exclusive
Études de cas Revue commentée

Strategie de contenuLes éléments de contenu prennent en charge principalement deux objectifs primordiaux :

  1. Vous aider dans la promotion de votre organisation.
  2. Créer un effet de levier pour vos partenaires en améliorant leur crédibilité ou en aidant à communiquer un message spécifique vers leur clientèle cible.

Donc, comment profiter de ce phénomène pour augmenter vos revenus ?

Voici nos 5 conseils pour vous :

1. Votre organisation doit devenir une machine à créer du contenu.

Faites un inventaire des ressources et outils disponibles.   Assurez-vous que chacun des employés dans l’organisation puisse s’en servir pour créer du contenu.

La création efficace nécessite des éléments de bases :

  • Une ligne éditoriale qui dicte les thèmes à traiter et à ne pas traiter. Le tout endossé par la direction et le conseil d’administration.
  • Un inventaire des moyens de diffusion pour déterminer les formats qui seront utilisés.
  • Un endossement de la direction pour libérer du temps et des ressources à cette création.
  • Finalement, une compréhension des enjeux de la part des employés pour qu’ils soient enthousiasmes et motivés à participer.

Au-delà des employés, le contenu généré par les participants à vos activités est aussi une source précieuse de renseignements, qui peut faire partie d’une stratégie de nouveaux revenus et une aide promotionnelle.

2. Faites passer le test des 4 qualités à votre contenu

Un bon élément de contenu doit être fort dans une des 4 sphères suivantes :

  • Éducatif
  • Amusant
  • Inspirant
  • Convainquant

En notant la performance et en la positionnant, vous serez en mesure de bien choisir les canaux de diffusion et d’approcher les bons partenaires pour obtenir des revenus. Vous pourrez aussi doser la création selon les besoins des partenaires que vous allez approcher. Chaque élément de contenu pourra donc être offert en fonction de leurs objectifs d’affaires.

3. Ayez une marque forte et crédible

Pour être en mesure d’offrir des produits intéressants à vos partenaires et en retirer des sommes substantielles, vous devrez avoir une marque et une organisation qui est reconnue et respectée. Par leur association avec votre organisation, ils chercheront à améliorer la perception que leur public cible aura d’eux. Ici il faut faire attention à ce qui sera fait et comment ça sera fait. Il ne faut pas vendre notre âme au diable et risquer de perdre toute crédibilité. Mettez des balises claires. Choisissez des éléments de contenu qui seront gagnant-gagnant-gagnant et vous aurez une recette qui générera un excellent taux de succès et de nouveaux fonds. Nous vous invitons à lire notre texte : Comment ne pas vendre son âme au diable quand on est à la recherche de commanditaire.

4. Mesurez ce que vous faites

Prenez le temps de mettre en place des méthodes d’évaluation et d’analyser les résultats.

  • Quelles sont vos meilleures pièces ?
  • Quel public cible a le meilleur taux d’ouverture ou de partage ?
  • Combien de pistes de vente avez-vous créées avec telle ou telle pièce ?
  • Quelles pièces sont devenues virales ?

Plus vous détiendrez d’informations sur vos succès et sur vos échecs, plus puissants seront les outils que vous aurez pour faire des partenariats solides. De plus, en possédant un historique de statistiques complet, vous pourrez présenter un portrait flatteur des capacités de votre organisation à créer des contenus de valeur intéressants pour un partenaire.

5. Offrir la diffusion et la création de contenu dans votre stratégie de partenariat

C’est impressionnant de voir à quel point en 2016 une grande majorité d’organisations ont encore des propositions de commandite axées sur la visibilité et sur l’hospitalité. Allez le constater dans notre texte : Visibilité – Cessez de placarder vos logos. La création et la diffusion de contenu sont des façons actuelles d’élaborer de la valeur pour vos paConcept of content social media - vector illustrationrtenaires. En créant des occasions, vous leur offrez des outils très puissants pour l’atteinte de leurs objectifs d’affaires. Il faut préciser qu’une proposition de partenariat forte au niveau du contenu en est aussi une qu’il devient difficile de comparer. Par le fait même, elle offre plusieurs avantages compétitifs quand vient le temps de négocier. En étant articulé et organisé à ce niveau,

 

vous pourrez obtenir de nouvelles sources de financement et décrocher de nouveaux partenaires. Sans compter que vos membres ou participants auront un contenu de qualité qui les intéressera.

En résumé, les stratégies de contenu vont prendre de plus en plus de place dans un futur proche. Pour être efficace et rentable, il faudra devenir plus pertinent et offrir des produits qui sont remarquables tant au niveau de la conception que la diffusion.

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Voyage vers une activation de commandite parfaite

La commandite à l’ère du web

– La commandite dans un contexte de BtoB

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

 

 

 

 

 

La majorité des intervenants du milieu des affaires s’entendent pour le dire : les ressources humaines seront l’enjeu principal des organisations dans les prochaines décennies. Dans ce texte, Ressources humaines commanditenous vous proposons différentes solutions que la commandite peut apporter à un professionnel des ressources humaines afin de l’aider dans son quotidien. Vous verrez, il s’agit d’outils insoupçonnés et très puissants.

Nous croyons qu’en 2016, il deviendra essentiel que les décideurs marketing s’unissent aux intervenants spécialisés en ressources humaines pour intégrer des solutions dans les partenariats existants ou à venir. Nous souhaitons aussi que les promoteurs qui liront ce texte comprennent que leur offre doit maintenant contenir différents aspects reliés aux ressources humaines.

Produits de mobilisation

La mobilisation des employés est devenue un enjeu majeur depuis quelques années. Plusieurs propriétés et organisations offrent des projets qui sont rassembleurs et qui véhiculent des valeurs fortes et similaires à celles requises dans le monde du travail. Actuellement, il y a plusieurs produits de consolidation d’équipe qui sont disponibles sur le marché corporatif. Mais au lieu de faire affaire avec une firme d’animation, nous vous proposons d’investir votre budget dans une cause ou un événement de votre secteur et d’en faire une activée mobilisatrice. En plus de travailler sur l’esprit d’équipe, les participants en ressortiront avec un sentiment de devoir accompli. Ils seront fiers de leur organisation et du rôle primordial que l’entreprise a joué dans son milieu.

Voici 3 exemples de propriétés/projets qui illustrent le potentiel que peut comporter un partenariat de type commandite :RH commandite

  • HABITAT FOR HUMANITY : L’implication de votre équipe dans les différentes phases de la construction d’une habitation reste une recette mainte fois prouvée comme mobilisatrice. Il n’est pas nécessaire d’avoir des notions de construction.
  • BÉNÉVOLES D’AFFAIRES : Dans le cas de cette organisation, ce qui est exceptionnel, c’est qu’elle maille les gens d‘affaires avec les besoins du milieu. Donc il y a toujours une dizaine de projets où vous pouvez impliquer vos équipes.
  • VÉLO QUÉBEC : Par sa structure de bénévolat et ses grands besoins, les différents événements de Vélo Québec permettent de former de petits ou de grands groupes pour s’impliquer dans une activité familiale et sportive de premier plan. Le Défi Pierre Lavoie  offre le même genre d’opportunités.

Plateforme de recrutement

L’offre de recrutement électronique est plus grande que jamais. Par contre, la rencontre face à face garde son efficacité et reste le meilleur moyen pour expliquer, mettre en contexte, faire découvrir et présenter la réalité d’un poste ou d’une organisation à un éventuel candidat. Il est certain que ce n’est peut-être pas optimal pour 1 à 2 postes, mais quand on doit recruter 10 à 40 personnes dans un court laps de temps cette dynamique est très efficace. Les foires de l’emploi sont souvent le premier exemple qui nous vient en tête, mais il y plusieurs autres évènements et organisations qui peuvent nous offrir des bassins intéressants de travailleurs. L’offre des promoteurs est souvent composée d’espace pour un kiosque et peut être complétée avec de la diffusion électronique, une plateforme de conférencier ou d’autres outils selon la sophistication de la propriété.

On peut catégoriser deux types de déploiement face à face :

  1. Recrutement territorial : prenons par exemple une entreprise qui est à la recherche d’employés de tous types pour une usine dans la Montérégie Ouest. Un événement comme l’exposition agricole de St-Hyacinthe, qui dure 10 jours, est en mesure de lui offrir des outils pour recruter parmi les 180 000 visiteurs majoritairement issus de la Montérégie. Pensez à l’aide que peut vous apporter une chambre de commerce locale dans le recrutement d’un comptable dans une ville comme Shawinigan, par exemple.
  2. Recrutement spécifique : dans ce cas-ci, imaginez que vous cherchez à recruter des gens dans le milieu de la plomberie (service à la clientèle, vente, développement de produits,…). Que pensez-vous d’avoir accès à plus de 20 000 travailleurs du milieu de la mécanique du bâtiment à travers la Corporation des Maîtres Mécaniciens en Tuyauterie du Québec (CMMTQ).

Amélioration de l’image de marque employeur

L’image de marque d’un employeur devient un élément de plus en plus important avec les générations de jeunes travailleurs qui ont plus de choix. La commandite est un outil puissant qui permet de bonifier différents aspects de l’image de marque. Ici aussi, les promoteurs peuvent offrir des solutions pour plus d’une dynamique : l’aspect régional et l’aspect spécifique.marque employeur

Le placement de conférencier, la diffusion de capsule vidéo sur l’organisation, la visite d’usine, sont des solutions qui peuvent facilement être déployées par plusieurs organisations qui touchent votre bassin de candidats potentiels.

Nous insistons beaucoup sur la création et l’activation de la communauté électronique des organisations avec laquelle nous travaillons. Selon nous, c’est un des éléments de la recette gagnante dans un partenariat où l’aspect des ressources humaines est mis de l’avant. Que ce soit par la diffusion et/ou la création de contenu exclusif, nous sommes persuadés qu’ils renferment une avenue qui vous sera très utile.

Il nous fera un grand plaisir de discuter de vos enjeux de ressources humaines et de vous montrer les possibilités que des plateformes de commandites pourraient vous offrir.

Seriez-vous à la recherche d’outils pour maximiser vos investissements en commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Le guide du parfait commanditaire

Voyage vers une activation de commandite parfaite

La commandite à l’ère du web

– La commandite dans un contexte de BtoB

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités : Session de coaching

Développement d’une approche en stratégie de commandite

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles pour les commanditaires Outils de diagnostique annonceur/ commanditaire

Questionnaire d’évaluation

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

 

 

 

 

Vous avez probablement tous entendu parler des présentations TED. Ce sont des présentations conférences inspirantes sur des sujets divers, données par des gens ted talk commandite 2d’expérience :https://www.ted.com/

Récemment, nous avons eu la chance au Québec de pouvoir participer aux premiers événements locaux de ce genre. Ce sont des occasions magiques pour être inspiré et acquérir de nouvelles connaissances. Le tout, de manière rapide et amusante. Voici donc 5 trouvailles qui seront fort utiles si vous intervenez dans le milieu de la commandite ou du marketing. N’hésitez surtout pas à nous envoyer d’autres suggestions de conférences disponibles sur le web afin de bonifier cette liste.

1. Seth Godin : This is broken

Godin est un évangéliste du marketing. Il est intéressant de voir à quel point il peut nous faire réfléchir sur le rôle de tout un chacun dans le processus marketing. Il est facile de faire des parallèles entre ses propos et le milieu de la commandite. Tout particulièrement le lien entre l’annonceur et le promoteur. Sa réflexion principale est axée sur les éléments non fonctionnels du partenariat et les raisons pour lesquelles personne ne s’implique pour les changer ou les améliorer.  Ça vous rappelle quelque chose ?

2. Adam Garone: Healthier men, one moustache at a time

Adam Garone est à la base du mouvement Movember (conscientiser la population sur le cancer de la prostate, un des cancers les plus mortels chez les hommes). Il nous explique sa démarche pour redéfinir un projet significatif qui fera du monde un meilleur endroit où vivre. Quels sont les idées et les moyens pour créer une vague qui produira des remous. Une présentation inspirante pour les personnes oeuvrant dans le milieu caritatif et de la santé.

3. Morgan Spurlock: The greatest TED Talk ever soldted talk commandite 3

Une réflexion très humoristique sur les raisons qui amènent certaines corporations à devenir commanditaires. Il est le réalisateur du film : The gratest movie ever sold  qui traite de commandite et d’image de marque. Sa critique du terme « brand » est rafraichissante et fait réfléchir. Sans compter qu’il demeure un compteur humoristique et critique. On le connaît aussi pour son documentaire sur le « fast food ».

4. David Binder: The arts festival revolution

La révolution des dernières années dans le milieu des festivals. Les changements récents qui ont rapproché les participants des artistes en faisant disparaître les scènes. Le tout, vu par les yeux d’un producteur de Broadway qui veut désenclaver le milieu artistique. Il place les bases d’expériences immersives comme changements dans le milieu artistique.

5. Dale Dougherty: We are makers

Nous terminerons cette liste de présentations en honorant les bâtisseurs qui sont derrière la foule de projets, d’association et d’événements que nous croisons tous les jours. Cette présentation est une ode aux gens qui sont des « fabricants » et des « bâtisseurs ». Dale nous fait réaliser de manière convaincante que nous sommes tous des fabricants remplis de talent et d’imagination.

ted talk commandite

Seriez-vous à la recherche d’outils pour maximiser vos investissements en commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Le guide du parfait commanditaire

Voyage vers une activation de commandite parfaite

La commandite à l’ère du web

– La commandite dans un contexte de BtoB

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités : Session de coaching

Développement d’une approche en stratégie de commandite

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles pour les commanditaires Outils de diagnostique annonceur/ commanditaire

Questionnaire d’évaluation

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506