Quand on travaille dans le milieu de l’événementiel on est souvent concentré sur la logistique. On tente d’élaborer les événements les plus beaux, les plus « hot », qui vont créer des « wow ». La stratégie est trop souvent remise au second plan ou même oubliée.

On me dit souvent : Si je mets en place un super événement, les gens vont venir, mes billets vont se vendre tout seul…

En contrepartie, on oublie de se poser les questions fondamentales comme :

  • Quelles sont les motivations intrinsèques qui incitent les participants à se déplacer ?
  • Pourquoi sont-ils prêts à sacrifier leur soirée ou leur weekend pour venir participer à notre événement ?
  • Comment justifier les dollars qu’on leur réclame pour se joindre à nous ?

En quoi est-il vital de se poser ces questions ?

Laissez-moi vous répondre

De nos jours, il faut plus qu’une belle salle ou des artistes connus pour vendre des billets. Surtout dans un monde où les gens sont de plus en plus sollicités. Ça prend une motivation forte pour faire des sacrifices familiaux et créer de la place dans les horaires chargés.

Dans ce contexte, nous avons l’obligation de savoir ce qui les motive, les intéresse et comment combler leurs besoins. Avec cette connaissance, vous réussirez à créer un événement populaire plutôt qu’un flop.

Avec l’expérience, j’ai remarqué que les meilleurs événements sont ceux qui répondent à un minimum de 3 des 8 motivations de base.

Ma recommandation est la suivante : lorsque vous créez un nouvel événement, réfléchissez à ce que vous pourriez faire pour maximiser l’atteinte de ces objectifs. La combinaison gagnante sera celle qui sera la mieux adaptée à votre clientèle. Vous devez donc connaître votre clientèle cible (voir autre texte : Connaissez-vous vos clients ?).

Découverte sensorielle

Intégrer la découverte par les 5 sens a toujours été une recette gagnante. Vous n’avez qu’à penser à la présence croissante des produits du terroir ou l’apparition des environnements immersifs.

Moment en famille ou avec les amis

Dans une ère où la conciliation travail famille est devenu une priorité pour plusieurs, le temps que nous avons de libre, on veut le passer avec nos proches. Il faut intégrer cette réalité surtout si on veut planifier des événements le weekend ou le soir. Avec les déplacements qui se compliquent, les 5@7 sont devenus presque impossibles pour les parents de jeune famille.

Émerveillement

Quand on est pris dans notre routine du métro-boulot-dodo, le besoin d’être sorti de cette routine, d’être transporté ailleurs et de vivre une expérience hors de l’ordinaire prend de plus en plus de sens. Pensez au Cirque du Soleil ou aux Marionnettes Géantes de 2017 avec leur coté magique.

Apprentissage

L’humain aime apprendre. Le travailleur a besoin de se parfaire, c’est la base de tous les colloques, congrès et rencontres professionnelles. Assurez-vous que les apprentissages soient multiples et que les présentateurs soient performants.

Contact avec l’inédit

Ce qui rend un événement comme Burning Man (https://burningman.org/) aussi populaire c’est le fait d’être transporté dans un monde parallèle qui, dans la vie de tous les jours, est inexistant. Plusieurs personnes aiment fréquenter un endroit où on rencontre des gens éclatés, on fait des activités hors de l’ordinaire et on vit des expériences qui nous transportent dans un autre univers.

Connecter

En plein milieu de la pyramide Maslow, on trouve le besoin d’appartenance. Pour plusieurs personnes, surtout dans les milieux professionnels, le réseautage est important. Mais cette motivation s’applique aussi à un groupe de jeunes dans un festival de musique. Observez-les et vous vous rendrez compte que les participants cherchent à se connecter entre eux et veulent bénéficier des interactions multiples. Le besoin de se connecter a même des répercussions dans la sphère numérique et explique en partie le succès des médias sociaux.

Adrénaline

L’adrénaline et l’accomplissement de soi sont très souvent les motivations premières dans la participation à un événement sportif (exemple : les courses à obstacles).

Vivre de la fantaisie

À titre d’exemple, on peut parler de Disney comme étant le lieu par excellence pour vivre cette fantaisie. S’évader, se sentir transporté et avoir l’impression que l’événement où on se trouve est unique, des raisons de plus pour participer à un événement. Même dans le milieu des affaires, on peut y arriver.

La présence à un événement doit combler plusieurs besoins. Comme vous venez de le voir, les motivations entrainées par ces besoins peuvent être très diversifiées et jouer des rôles souvent éloignées les uns des autres. Vous aurez des événements plus faciles à vendre et à commercialiser si votre conception intègre ces éléments (programmation, thématique, univers) et y répond. Pour y arriver, il faut bien connaître sa clientèle.

Voici d’autres textes qui vous permettront d’acquérir cette connaissance pour mieux concevoir vos événements :

Le marketing dans les OBNL : http://bit.ly/2fEcOy0

Connaissez-vous vos clients ?        http://bit.ly/connaitre-client

La plus grande faiblesse en recherche de commandite 1/2  http://bit.ly/1dj5xuF

Utilisez-vous les persona marketing dans votre travail ?         http://bit.ly/2wbNDbp

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Le marketing dans les OBNL

Voyage vers une activation de commandite parfaite

– La commandite à l’ère du web

– La commandite dans un contexte de B2B

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite et l’obtention de revenus : Aide mémoire pour multiplier vos ventes

-Matrice de développement d’activations de commandite

-5 étapes pour une OBNL propère

Outil de diagnostic de revenus pour les OBNL

Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

 

 

Il existe plusieurs sources pour obtenir les données qui seront utiles à vos prises de décisions. La provenance aura une influence sur la fiabilité et sur l’exactitude.

1) Données primaires

Une donnée primaire est obtenue auprès de notre clientèle ou de notre environnement. Elles indiquent plus clairement ce que votre environnement veut et ce qui le compose.

En étant extraite directement, elle est plus fiable et plus représentative de la réalité de votre clientèle.

Pour les obtenir, vous avez plusieurs outils à votre disposition :

  • Les sondages
  • Les données collectées lors de l’achat de billet ou lors d’un don
  • Les renseignements lors de l’inscription comme membre
  • Les formulaires de demande d’information

2) Données secondaires

Les données secondaires, quant à elle, proviennent des grandes sources statistiques ou d’organisations de représentation.

En voici quelques exemples :

  • Statistique Canada
  • Institut de la statistique du Québec
  • Bureau local de développement économique
  • Association ou corporation professionnelle

En début de projet, les données secondaires sont souvent les seules disponibles. Durant la phase de démarrage, elles vont nous orienter sur la direction à prendre. Une fois le projet sur les rails, on doit rapidement aller chercher nos propres données et brosser le portrait de « notre milieu » et de « nos réalités ». Plus rapidement vous aurez un pouls direct, meilleures seront vos chances de succès. Vous serez connecté directement sur les enjeux de votre milieu sans interprétations ou filtres.

Au-delà de la provenance, il est important de distinguer deux autres catégories de données qui vous aideront à atteindre votre mission.

3) Les données quantitatives

Elles sont celles qu’on peut chiffrer.

Le nombre de x ou le pourcentage de y

Pour bien des décideurs, elles restent les plus solides et les plus fiables. Elles sont au centre de toute analyse financière. Les statistiques et les états financiers sont parmi les plus utilisés. Les conseils d’administration ont souvent tendance à ne voir que ce type de données pour leurs analyses. Elles sont concrètes, faciles à comprendre et à illustrer. Tableaux, graphiques, colonnes de chiffres : on visualise facilement les résultats et on arrive à extrapoler les finalités.

4)Les données qualitatives

Les données qualitatives recèlent quant à elle, un rôle crucial souvent négligé. Elles restent plus difficiles à chiffrer et à illustrer. On regroupe dans cette catégorie ce qui est difficile à observer et quantifier.

Voici quelques exemples de données qualitatives :

  • L’appréciation et la satisfaction lors d’un événement
  • Les raisons de non-renouvellement d’un membership
  • La perception qu’une personne peut avoir de votre organisation

Comme vous pouvez le constater, ces d’informations peuvent être vitales. Par contre il est difficile de bien rapporter ces données à un conseil d’administration. Ce type de réponses comportesouvent une foule de facteurs et de nuances, ce qui n’est pas toujours évident à déceler au premier coup d’œil. Il faut donc faire attention au piège de proposer une liste de seulement 4-5 choix. Ce faisant, on risque de passer à côté des réponses les plus révélatrices. Il faut sonder sous la surface et investiguer les aspects complets.

  • Quelles sont les raisons profondes ?
  • Quelles informations se cachent sous l’insatisfaction ?
  • Y a-t-il des facteurs personnels ou historiques qui influencent la perception ?
  • Le groupe ou la situation ont-ils un impact sur le répondant ?

Un des meilleurs investissements que vous puissiez faire en tant que gestionnaire, est de vous familiariser avec les outils de consultation tels que les sondages et les groupes de discussion. En ayant des notions personnelles, vous aurez la capacité d’instaurer les bases de mesures efficaces. Le tout influencera l’avenir de votre organisation. Ne soyez pas effrayé, même si vous n’avez pas les moyens d’investir dans des services de firmes-conseils spécialisées, vous êtes en mesure d’aller chercher l’information de base qui vous sera nécessaire.

Gardez en tête que :

Des données non scientifiques sont meilleures que pas de données du tout.

Vous devriez faire des consultations internes régulièrement. À moins d’une obligation de financement ou règlementaire, vous pouvez vous permettre de pallier aux firmes spécialisées. Par contre, si vous devez sortir de votre clientèle ou de votre cercle d’influence, vous devriez fortement faire appel à eux. Ils ont les bonnes techniques et les bons outils pour aller chercher des données significatives.   Comme toujours nous sommes à votre disposition si vous êtes à la recherche d’aide ou de conseils sur le sujet.

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Voyage vers une activation de commandite parfaite

– La commandite à l’ère du web – La commandite dans un contexte de B2B

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite et l’obtention de revenus : -Matrice de développement d’activations de commandite

-5 étapes pour une OBNL propère

Outil de diagnostic de revenus pour les OBNL

Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

 

 

Application événementielle

Plus que jamais une foule d’organisations ont le projet de se doter d’applications mobiles pour leurs événements, en espérant qu’elles leur permettront d’aller chercher plus de revenus. Le milieu touristique embarque aussi dans la vague. Quand un phénomène est à la mode, ça peut rapidement devenir un faux besoin.

En travaillant avec plusieurs promoteurs événementiels, nous sommes à même de constater que les sommes investies sont rarement rentabilisées.   Sans être une tendance lourde, on constate que plusieurs se questionnent sur les résultats d’un investissement du genre.

Ce texte a été rédigé avec un objectif simple : vous éviter de sauter tête première dans un univers qui peut rapidement devenir un gouffre financier.

Voici quelques questions et observations pour vous orienter dans cette démarche et vous permettre de faire un choix éclairé :

Quelle sera la valeur ajoutée de votre application ?

Pour qu’une application fasse bien son travail et soit utilisée par un grand nombre de participants, elle doit offrir beaucoup plus que votre site internet. Vous devez garder en tête qu’avec la démocratisation des forfaits de données et une plus grande quantité de sites adaptés pour la mobilité, il devient plus facile que jamais de consulter et d’utiliser les sites internet de manière mobile, le tout sans le biais d’une application.

Les fonctionnalités doivent avoir certaines caractéristiques pour être efficaces :

  • Être utilisées lors de l’activité ou lors de la présence sur le site
  • Offrir plusieurs principes de ludification « Gamification » (si ces termes vous sont inconnus, je vous invite à faire quelques recherches sur le web pour approfondir vos connaissances sur le sujet)
  • Avoir un grand pourcentage de fonctionnalités qui ne sont pas déjà offertes sur votre site internet

Faites attention ! Trop souvent les applications demeurent juste une autre façon de relayer l’information déjà disponible sur le site internet. Il sera difficile d’amener les participants à utiliser une application qui n’a pas au moins 30 à 40% de contenu différent du site et représentera trop peu de valeur ajoutée pour être un outil viable dans le temps.

Éviter le piège de penser que vous pourrez engranger des profits supplémentaires en offrant de la visibilité traditionnelle sur votre application. Vous aurez possiblement quelques commanditaires qui vont embarquer, mais leur retour sur investissement étant sujet à beaucoup de questionnements, vous aurez à faire une démonstration supplémentaire (voir le texte: Visibilité et commandite – voici une combinaison de termes qui me donne de l’urticaire). Il est d’autant plus vrai si vous offrez les logos de plusieurs organisations sur la même application. Nous vous conseillons un seul partenaire et que l’application soit son activation propre du début à la fin. Ce sera ainsi plus facile de créer de la valeur et de satisfaire le partenaire en lui permettant de se démarquer des autres commanditaires présents à votre événement.

Quelle somme de travail et d’efforts êtes-vous prêt à investir pour que l’application soit téléchargée ?

Il faut un travail colossal pour que les participants téléchargent une application. On doit bien souvent investir en publicité en aval de leur visite pour que ça se fasse. Notre site d’événement devra être placardé et nos équipes devront répéter le message sans cesse. Un événement qui réussit un téléchargement de 20 à 40% de ses participants a fait un excellent travail. Imaginez que vous avez un congrès de 800 personnes, et que 40% télécharge votre application, ça fait quand même juste 320 téléchargements… le jeu en vaut-il la chandelle ?

Êtes-vous conscient du travail et des sommes nécessaires à l’entretien et aux mises à jour ?

Comme beaucoup de plateformes électroniques, il faut nourrir cette bête en contenu. Ce qui peut être un grand chantier en soi. Considérez aussi que les applicationsApplication événement sont rapidement incompatibles avec les mises à jour des systèmes d’exploitation.   Il faut donc investir dans les mises à jour et dans la création de contenu exclusif. Informez-vous sur l’ampleur du budget à prévoir pour les mises à jour dans 6 mois, 1 an, 2 ans … Combinez à cela qu’une grande quantité de compagnies ouvrent et ferment leurs portes dans ce domaine. Bien peu existent depuis longtemps et ont fait leurs preuves. Il y a de fortes chances que votre fournisseur ne soit plus en affaires dans 3-4 ans.

Il y a des occasions où il faut prendre son temps avant de se lancer dans une mode. Le déploiement d’une application mobile événementielle en fait partie. Même si c’est tentant d’être à la page et qu’on est toujours à la recherche de nouvelles façons de créer de la valeur pour nos commanditaires, il faut être réaliste sur ce qu’une application peut nous apporter. Quand c’est bien fait, ça représente une véritable plus value pour le participant.   Prenez le temps de bien y réfléchir et de prévoir un budget substantiel pour la mise en place et les mises à jour.

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Voyage vers une activation de commandite parfaite

– La commandite à l’ère du web – La commandite dans un contexte de B2B

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite et l’obtention de revenus : -Matrice de développement d’activations de commandite

-5 étapes pour une OBNL propère

Outil de diagnostic de revenus pour les OBNL

Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

 

 

Quand on est gestionnaire, entrepreneur ou juste responsable d’un projet, il n’est pas toujours facile d’illustrer à qui on s’adresse et qui est la clientèle cible. Aujourd’hui nous vous

présentons un outil essentiel pour vous acquitter de cette tâche : la persona marketing.

Wikipedia nous propose une définition qui illustre assez bien le terme:

Une ou un persona, du verbe latin personare (personare : « parler à travers »), est une personne fictive stéréotypée. Le mot latin (qui est féminin) était utilisé en son origine pour désigner le masque que portaient les acteurs de théâtre romains, masque utilisé déjà avant dans le théâtre grec, où il était désigné comme prosopon.

Utiliser des persona est un peu comme créer des personnages d’histoire. On s’en sert pour permettre de visualiser plus facilement qui composent nos segments. Habituellement on prend les 2 à 3 segments de clients les plus répandus et on essaie de les décrire en se basant sur ce que nos données nous apprennent sur eux. Quand on lit une persona, on doit pouvoir visualiser une personne. En fermant les yeux, on peut y associer plusieurs comportements et caractéristiques. C’est très utile pour la compréhension de nos lecteurs et l’humanisation des documents de présentation. C’est aussi régulièrement utilisé quand on veut changer les perceptions et présenter plus en profondeur ceux qui composent notre clientèle.

Voici 2 persona de clients types d’un festival de jazz en région pour illustrer de quoi il en retourne :

Jean-Pierre:

Jean-Pierre est un joyeux retraité de l’hôpital local où il a occupé un poste de technicien en radiologie pendant 20 ans. Âgé de 57 ans, en couple avec Jocelyne depuis 15 ans.  Il vient au festival depuis au moins 10 ans et pour lui c’est une des belles occasions de la saison pour être en contact avec les arts et la musique.  Jean-Pierre est un acheteur régulier de culture, il va voir des spectacles de musique (classique et jazz) à la salle municipale au moins six fois par année. Il est aussi acheteur de disques compacts et s’intéresse au retour du vinyle. Il est tout récemment présent sur les médias sociaux et ne comprend pas tout du fonctionnement de ces réseaux.

Maxime :

Maxime est un étudiant à la maitrise en océanographie de l’UQTR.  Il a 32 ans et travaille à l’université dans une chaire de recherche et pour 2 deux de ses professeurs.  Ses weekends typiques se passent autour d’un verre entre amis, ponctués de sorties dans des endroits culturels et jeunes de la région. Il est omniprésent sur les médias sociaux, Il est abonné à Spotify et Netflix même s’il possède sa propre table tournante.

Je suis certain que vous pouvez visualiser Jean-Pierre et Maxime. Cela vous donne des idées, peut-être même que ça vous fait penser à un oncle ou un voisin. Imaginez maintenant que vous êtes le directeur marketing qui décide du budget de commandite, ou un banquier qui doit attribuer du financement.   En lisant ces descriptions, vous en savez plus sur la clientèle et vous faites des rapprochements avec vos clients. Ce qui vous amène à conclure une entente plus facilement ou au contraire vous vous rendez immédiatement compte que ce n’est pas représentatif de votre clientèle et tout le monde sauve du temps.

En résumé, l’utilisation de persona devrait faire partie de tous les documents de présentation de votre projet : plan de commandite, demande de financement, demande de subventions, plan d’affaires… Dès que vous en ferez usage, vous serez en mesure de constater à quel point il sera plus facile de faire comprendre votre projet et d’en illustrer les impacts.

Si vous avez besoin d’aide pour déterminer ce qui caractérise les persona, il nous fera plaisir de travailler avec vous.

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Voyage vers une activation de commandite parfaite

– La commandite à l’ère du web – La commandite dans un contexte de B2B

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite et l’obtention de revenus : -Matrice de développement d’activations de commandite

-5 étapes pour une OBNL propère

Outil de diagnostic de revenus pour les OBNL

Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

 

Gérer un OBNL n’est pas un processus simple et linéaire. Nous savons à quel point les gestionnaires d’OBNL peuvent avoir besoin d’aide pour affronter leurs enjeux et leurs défis. Voici une liste de 10 ressources qui vous aideront dans votre quotidien. Certaines sont uniquement disponibles en anglais, mais elles en valent le détour. Si vous trouvez qu’il manque des références, prenez le temps de nous envoyer un courriel et nous allons bonifier la liste.

Bon visionnement

 Imagine Canadahttp://www.imaginecanada.ca

Ressource canadienne par excellence pour le milieu caritatif. Ils publient des études et différents outils pour les OBNL du milieu philanthropique.

Hilbornhttps://www.charityinfo.ca/

Ressource pancanadienne pour le milieu philanthropique. Leur infolettre est remplie de livres, publications et informations sur les meilleures méthodes pour faire des levées des fonds.

Le Centre québécois de Services aux Associationshttp://www.associationsquebec.qc.ca/

Le CQSA est un produit du Regroupement Loisir et Sport du Québec (RLSQ), un organisme qui regroupe plus de cent organismes nationaux de loisir et de sport à travers la province de Québec. Sous cette entité sont regroupés une foule de services pour les associations et les OBNL : avocat, assurances, imprimerie, etc.

Allez voir leur offre, vous serez surpris.

L’institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiqueshttps://igopp.org 

Centre de référence en matière de gouvernance. Répond à vos questionnements par ses activités de recherche, ses programmes de formation, ses prises de position et ses interventions dans les débats publics. C’est une référence incontournable quand il est question de gouvernance tant dans le secteur privé que dans le secteur public.

Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’économie sociale et de l’action communautairehttp://www.csmoesac.qc.ca/

Le comité a pour mission de favoriser et de consolider la concertation et le partenariat afin de résoudre les problèmes de main-d’œuvre communs aux entreprises et aux organismes du secteur de l’économie sociale et de l’action communautaire. Une foule de ressources pour les travailleurs de ce secteur.

Compétence Culture est le comité sectoriel de main-d’œuvre du secteur de la culture reconnu par la Commission des partenaires du travail (CPMT)http://www.cqrhc.com/

Sa mission vise à soutenir et à promouvoir le développement professionnel de cette main-d’œuvre particulière. On y retrouve donc une multitude d’outils pour les gestionnaires d’organismes culturels.

Futur funraising nowhttp://www.futurefundraisingnow.com/

Blogue spécialisé dans les levées de fonds avec une multitude de ressources, textes et liens vers d’autres outils et ressources complémentaires.

Top non-profitshttps://topnonprofits.com

Ressource mondiale qui comporte des tonnes d’outils et de textes. Entre autres une liste des 150 meilleurs blogues pour les « nonprofit » …

Atypichttp://www.atypic.ca/fr/

Atypic est une agence de communication marketing qui produit plusieurs éléments de contenu pour faire avancer le milieu caritatif. Ils ont produit plusieurs textes pour informer les gestionnaires sur les meilleures pratiques.

Espace OBNLhttp://espaceobnl.ca/

C’est le lieu où les gestionnaires d’OBNL trouveront une foule de ressources et du support. Avec une offre de codéveloppement, de formation et d’évènements, le directeur général y trouvera son compte et se sentira supporté.

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Voyage vers une activation de commandite parfaite

– La commandite à l’ère du web – La commandite dans un contexte de B2B

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite et l’obtention de revenus : -Matrice de développement d’activations de commandite

-5 étapes pour une OBNL propère

Outil de diagnostic de revenus pour les OBNL

Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

 

Dans le milieu des associations et des OBNL, il y a énormément d’énergie qui est déployée pour augmenter le nombre de membres d’année en année. Malgré tous ces efforts, on constate de hauts taux de roulement dans plusieurs organisations. Pour croitre, une association doit accueillir 2 fois plus de nouveaux membres que ceux qu’elle laisse partir. Dans certains cas, il y a même des baisses du nombre total. Une organisation dont la quantité de membres diminue est souvent en position de difficulté. C’est le premier indicateur qu’il y a différents problèmes qui doivent être résolus.

 Ce qui est impressionnant, c’est de voir que les organisations ont peu ou pas de données sur les raisons qui motivent le départ de leurs membres. Ce qui implique qu’ils ne sont pas en mesure de prendre les moyens nécessaires pour diminuer ces pertes. Ultimement ils ne savent pas comment diminuer l’hémorragie et améliorer la situation.

Poser la question c’est y répondre

La première étape : entreprendre un processus de consultation auprès de ceux qui ont quitté le navire.

Posez-leur la question.

C’est si simple, mais en même temps tellement confrontant. Laisser tomber votre égo, il en va de la pérennité de votre organisation. Mettons de côté celles qui ont des clients occasionnels et concentrons-nous sur celles dont la structure de membre ou d’adhésion est annuelle ou récurrente.

Il est important de poser les bonnes questions

  • Pourquoi ne renouvellent-t-ils pas ?
  • Quelles sont leurs insatisfactions ?
  • Que pourriez-vous améliorer pour qu’ils reviennent ?

Vous n’aurez pas les mêmes réponses si c’est un membre qui est avec vous depuis 1 an, depuis 5 ans ou depuis 10 ans. En général les raisons invoquées par ces 3 segments seront très différentes l’une de l’autre.

Il est possible que pour de multiples raisons les gens soient intimidés et ne veulent pas vous donner de réponses. Pensez à faire appel à un tiers et garantissez leur anonymat. Les sondages sont l’instrument de base, mais comme les questions sont limitées, on obtient aussi des réponses limitées. Pour obtenir le fin fond de l’histoire utiliser des groupes de discussions et des rencontres individuelles. Cela nécessite plus d’investissements, mais les réponses sont plus solides et vous aurez une meilleure compréhension des enjeux complets. C’est avec ces techniques que vous serez en mesure de saisir les nuances et que vous serez confrontés aux enjeux parfois complexes.

Systématiser le processus

Vous devez mettre en place un processus pour colliger l’information de chaque refus de renouvellement. Après quelque temps vous aurez un portrait réaliste de la situation. Cela vous permettra aussi d’avoir des données solides pour identifier les travaux que vous aurez à faire pour diminuer les départs. Gardez toujours en tête que c’est plus facile de garder un membre qu’aller en chercher un nouveau. Prévoyez 2 groupes de discussion par année, après 2-3 ans vous aurez une meilleure perception des vraies raisons causant les départs et vous serez plus aptes à solutionner les problématiques de votre groupe.

Intégrer les réponses dans votre planification stratégique

Il est important que les données que vous allez recueillir fassent partie des enjeux futurs de votre organisation. Vous devrez donc intégrer les conclusions dans votre analyse pour préparer votre planification stratégique. À la fin du processus, vous devriez retrouver les éléments de solutions aux problématiques dans la formulation de vos objectifs stratégiques.

Agissez

Même si vous n’êtes pas 100% certains des actions à mettre en place, agissez.

En accomplissant des gestes, vous passez différents messages à vos membres et vos employés :

  • Qu’ils sont écoutés et que cela a un impact
  • Que l’équipe de gestion a vraiment les membres comme priorité
  • Qu’il y a de l’espoir de voir changer l’organisation à long terme 

Un membre qui nous quitte c’est toujours une perte quelle que soit l’organisation. Ça reste une défaite qui ne doit pas rester sans réaction, même si d’énormes efforts sont déployés pour en recruter de nouveaux. Quelles que soient les raisons, vous avez l’obligation d’affronter la musique si vous voulez que votre organisation continue à remplir sa mission. Si jamais vous vous sentez perdu et un peu submergé par le tout, il nous fera plaisir de vous accompagner. Nous sommes là pour vous aider à y voir clair et vous permettre de suivre le processus étape par étape de manière simple et efficace.

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Voyage vers une activation de commandite parfaite

– La commandite à l’ère du web – La commandite dans un contexte de B2B

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite et l’obtention de revenus : -Matrice de développement d’activations de commandite

-5 étapes pour une OBNL propère

Outil de diagnostic de revenus pour les OBNL

Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

L’événementiel est un milieu immense. L’offre devient de plus en plus grande. Il est impressionnant de voir le nombre d’organisations qui utilisent des événementsbilletterie-electronique comme outils pour atteindre les buts de leur mission :

  • Bonifier l’offre à leur clientèle
  • Financer leurs activités
  • Offrir de la formation
  • Mettre en place des occasions de réseautage
  • Et une foule d’autres raisons

C’est pourtant impressionnant de voir que si peu de ces organisations utilisent une billetterie électronique. On voit encore régulièrement des billets imprimés, distribués de main en main et payés comptant.

Il est fréquent de rencontrer différents problèmes avec ce type de billets :

  • Perte de temps à gérer le paiement et la livraison des billets
  • Fraude avec certaines sommes gérées en argent comptant
  • Duplication des billets
  • Perte du billet par un participant
  • Et j’en passe ….

Au-delà de ces différentes réalités, voici plusieurs autres raisons pour passer à ce type d’outil de vente.

Dans le cas ou vous auriez des doutes ou n’êtes pas certain de quelle façon procéder, contactez-nous, il nous fera plaisir de vous aider. Depuis déjà plusieurs années nous accompagnons des promoteurs dans la maximisation de leurs revenus et l’utilisation d’une billetterie électronique fait partie des éléments de succès de nos clients

1- Créer un effet positif sur vos liquidités

Le fameux « cash flow » est souvent très problématique. C’est un concept de gestion primordial pour la majorité des organisations et des promoteurs. La billetterie peut vous permettre d’encaisser de l’argent dès l’ouverture des ventes. Pas de collecte à planifier. Vous récolterez plus d’argent en prévente, car le processus est simplifié et plus accessible. Vous aurez donc des dollars dans vos coffres dès les débuts. Sans compter que selon les modalités d’annulation que vous mettrez en place, les gens ayant acheté un billet (surtout de dernières minutes) mais ne s’étant pas présentés, laissent leurs fonds dans votre compte.

2- Réduire les complications

Avec une billetterie il n’y a plus d’arrangements à prendre pour que les gens viennent chercher leurs billets ou pour encaisser les paiements. Plus besoin de petite billetterie-electronique-3caisse.

La transaction est tellement simple : on clic sur le billet de notre choix, on remplit le formulaire, on paie avec une carte de crédit ou un compte PayPal et on reçoit le billet par courriel avec la facture. On peut garder une copie électronique dans notre boite de messagerie. Plusieurs billetteries offrent une application avec un lecteur de code QR. Les gens n’ont même plus à avoir leur billet papier lors de l’événement. Ils vous montrent leur téléphone, vous « scanner » le code et vous avez l’information sur le participant. Vous voulez une liste à jour de tous les participants, exportez un rapport et c’est fait !

3- Saisie de données

Lorsqu’un acheteur effectue sa transaction, il doit habituellement remplir un formulaire ou créer un compte. Ce formulaire constitue une magnifique occasion pour saisir de l’information sur lui et ses habitudes et ainsi améliorer votre connaissance des participants. Au lieu de garder vos questions pour votre questionnaire d’après événement, vous pouvez les inclure lors de la transaction. Vous n’aurez donc plus d’excuses pour ne pas connaître qui sont vos clients (voir le texte : Les données psychographiques, un élément clé dans une proposition de commandite). Avec le concept de consentement implicite dans la loi c28, vous avez même la permission de communiquer avec les acheteurs pour leur faire des offres supplémentaires.

4- Accessibilité

Les gens intéressés par votre événement peuvent acheter des billets n’importe où et n’importe quand. Plusieurs outils offrent une application mobile qui sert à la fois aux acheteurs et aux vendeurs. Un participant a donc moins de chance de remettre à plus tard son achat. Ça diminue aussi le risque d’oubli. Donc une plus grande quantité de billets vendus.

5- Créer de la valeur supplémentaire

Le billet électronique (majoritairement envoyé par courriel) est une magnifique occasion d’offrir de la valeur supplémentaire à l’achat. Que ce soit pour les partenaires ou pour des activités et services complémentaires vous avez un support idéal pour le faire.

Voici quelques exemples :

  • Offrir des forfaits dans les restaurants ou hôtels de la région lors de l’achat d’un billet de spectacle ou de festival
  • Avoir une offre commerciale d’un commanditaire (réduction, 2 pour 1, …)
  • Offrir un lien vers une pièce ou un ouvrage artistique (mp3, reproduction visuelle, vidéo des artistes en prestation)
  • Avoir des liens vers les sites internet des partenaires

6- Rapidité d’information

Comme beaucoup d’outils électroniques, l’information est disponible en un clin d’œil. Rapidement on peut avoir les informations pour adapter notre stratégie ou pourbilletterie-electronique-2 améliorer notre commercialisation.

Par exemple :

  1. Les acheteurs viennent d’où ?
  2. Ont-ils acheté leur billet suite à votre dernière infolettre ou après une publication sur Facebook ?
  3. Ils ont acheté les billets en paire, en trio, ou un seul à la fois ?

Avec seulement ces 3 exemples, il est facile de démontrer à quel point on peut améliorer nos actions pour être plus performants. Vous pourrez réagir rapidement et aller chercher plus de ventes. Je vous dirais même que les plateformes de billetterie électronique produisent trop de statistiques et de données. Il est facile de s’y perdre et de ne pas considérer les bons chiffres.

7- Moins de fraude ou de vol

Il est fréquent de rencontrer des gestionnaires d’organisation qui ont des histoires d’horreur à raconter sur la gestion de billets traditionnels. Vols d’argent comptant, falsification ou duplication de billets. Les outils électroniques ne sont pas infaillibles à 100% mais ils vous permettront de diminuer énormément les risques et les pertes. Il est très difficile de dupliquer un billet qui comporte un numéro de transaction et un code QR unique. Sans compter que s’il y a contestation, il y a un dossier client auquel vous avez accès et vous pouvez facilement valider en cas de problème.

Après la lecture de ce texte, nous espérons que vous allez courir à vos ordinateurs et vous doter d’un outil de ce genre. Pour plusieurs ça parait coûteux. Quand on ajoute le pourcentage de frais de gestion au pourcentage des frais de carte de crédit, on peut atteindre près de 8 à 10% du prix du billet. Par contre ça devient rapidement un investissement quand on regarde l’ensemble des avantages et des outils de travail qui sont offerts. N’oubliez pas que certaines de ces plateformes sont sans frais pour les événements gratuits. La technologie existe, elle nous facilite la vie et il ne nous reste qu’en nous en servir. Nous espérons que vous ferez le grand saut. Si vous avez besoin d’aide nous sommes là pour vous.

bouton-osbl

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Voyage vers une activation de commandite parfaite

– La commandite à l’ère du web – La commandite dans un contexte de B2B

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite et l’obtention de revenus : -Matrice de développement d’activations de commandite

Outil de diagnostic de revenus pour les OBNL

Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

 

 

  • Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi Apple pouvait se permettre de demander autant pour ses produits ?marque-et-revenus-2
  • Ou pourquoi les voitures BMW sont aussi dispendieuses ?
  • Et quelles sont les raisons qui permettent à Louis Vuitton d’exiger un prix aussi élevé pour ses bagages ?

La réponse est très simple : c’est parce que nous croyons qu’ils en valent la peine.

  • Que se passe-t-il dans notre esprit pour être prêt à débourser 1000$ pour une valise ou un téléphone mobile ?
  • Pourquoi sommes-nous d’accord d’investir autant de ressources dans un seul bien ?
  • Comment ces organisations sont-elles arrivées à bâtir des marques aussi fortes ?

Ces quelques exemples nous démontrent bien qu’un travail de fond effectué sur la marque donne des résultats et permet d’augmenter les entrées d’argent. Nous allons tenter de prendre certains des éléments de succès de ces exemples pour les appliquer au milieu des organisations au Québec, plus précisément aux OBNL. 

Posez-vous la question : la marque de mon organisation est-elle assez forte pour que ça influence les gens à acheter ses produits ou ses services ?

Quelle est votre réponse ?

Si c’est oui, et bien je vous dis bravo et envoyez-nous un petit résumé de vos exploits que je puisse en parler dans mes formations.

Par contre si la réponse est non, nous devrions regarder ensemble comment faire pour aller chercher cette influence positive et bâtir une organisation avec plus de rayonnement. Il en résultera un meilleur positionnement dans l’échiquier actuel.

Votre organisation est-elle développée pour appuyer une marque forte ?

Prenons quelques instants pour explorer quels sont les éléments qui composent une marque dans le milieu des OBNL :

  • Son nom
  • Ses locaux (surtout si une partie des activités et services sont offerts dans ses locaux)
  • Son identité visuelle (logo, couleurs corporatives, lettrage …)
  • Ses valeurs (quand on pense à votre organisation quels sont les références et les éléments d’identification qui surgissent dans la tête des gens ?)
  • Son expérience client (Est-elle constante, positive ou encore exceptionnelle?)

Tous ces éléments importants et quelques autres contribuent à créer la perception que les gens ont de votre organisation – Ça résume le concept de la marque.

Ce sentiment varie selon chaque personne en fonction de ses expériences et de ses références.

Pour maximiser vos revenus, vous devez donc avoir un bassin de clients qui ont une perception de votre organisation plus que positive. 

Voici quelques éléments pour améliorer l’effet du concept de marque sur votre organisation :

Votre marque doit être stratégique  

Est-il facile de connaître l’essence de votre organisation ?marque-et-revenus-3

Assurez-vous qu’elle transmette de façon générale les éléments de base du concept de stratégie dans une organisation : sa mission, sa vision et ses valeurs.

Plus ces éléments seront clairs et mis de l’avant et plus la marque sera forte dans la tête de vos clients. Pensez à nos exemples de début de texte. Je suis certain qu’il y a des liens qui se forment dans votre esprit.

Apple par exemple est synonyme de fiabilité et de design moderne.

Quant à Louis Vuitton, la marque représente la durabilité et la mode intemporelle.

Votre marque doit être en lien avec les éléments de référence de votre clientèle 

Parlez le même langage qu’eux et ayez les mêmes éléments de référence.

Pour ça il vous faut savoir qui ils sont.

(Voir un autre texte de blogue : Connaissez-vous vos clients ?)

Finalement une marque forte c’est une marque qu’on connait et reconnait.

Prenez le temps de la développer dès le début. Si vous prenez en charge une nouvelle organisation faites un audit de votre marque. Si les résultats ne sont pas très encourageants il vous faudra travailler sur ces aspects.   Cela aura une influence directe sur vos revenus, la fréquentation de vos services et le nombre de vos membres.

Même pour une organisation qui va bien, il est important de s’interroger. Il faut remettre en question sporadiquement les éléments de marquemarque-et-revenus

  • Comment les membres et les différentes clientèles perçoivent-ils votre organisation ?
  • Quelles sont leurs impressions et leur opinons sur votre organisation ?

C’est un travail constant qui doit être ajusté pour optimiser les opérations de communication et de marketing.

En résumé, une marque forte aide à approcher de nouveaux clients et de nouveaux membres tout en ouvrant les portes à des annonceurs potentiels. J’espère que vous avez aussi compris qu’une marque ça se bâtit action après action et que ça reste fragile. Une seule crise mal gérée peut facilement démolir des années d’efforts. Restez vigilant et soyez conscient que chaque action peut entrainer une répercussion dans la tête de vos clients et changer leurs perceptions.

Au final, vous devez les convaincre de dépenser chez vous !!

bouton-osbl

 

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Voyage vers une activation de commandite parfaite

– La commandite à l’ère du web – La commandite dans un contexte de B2B

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite et l’obtention de revenus: -Matrice de développement d’activations de commandite

Outil de diagnostic de revenus pour les OBNL

Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506

 

 

 

Le phénomène du contenu électronique est incontournable depuis quelques années. Pourtant une grande marketing-de-contenumajorité des organisations ne sont pas arrivées à bien comprendre la stratégie et à l’utiliser comme source de revenus.

Premièrement, un petit résumé du phénomène :

C’est quoi une stratégie de contenu ?

On parle ici de la création d’éléments de contenu électronique pour atteindre des objectifs déterminés et véhiculer des messages précis.

Cette méthodologie de marketing et de communication n’est pas récente, mais elle est amplifiée depuis quelques années par l’augmentation du nombre de plateformes de médias électroniques. Par le fait même, l’accroissement de l’accessibilité et de la mobilité devient aussi un facteur déterminant. Finalement, la consommation de contenu de plus en plus grande dans certains segments de clientèle vient aussi s’ajouter comme facteur de croissance. Le phénomène accompagne aussi un changement global dans la façon d’acheter chez plusieurs consommateurs.

Je m’explique : avant de faire un achat le moindrement important, les consommateurs consultent, posent des questions, cherchent de l’information sur les produits. Ils veulent les voir en action sur leur écran avant de se déplacer chez un marchand. Sans compter que dans bien des cas, ils ne se déplacent même plus et font leurs achats en ligne directement.

Ce changement de comportement du consommateur est aussi présent dans la vente et l’achat de services. Les consommateurs aiment lire et suivre les experts. Ils essaient de se faire une opinion avant même d’avoir parlé à qui que ce soit.

Il n’est plus rare de voir un client entrer dans un point de vente ou loger un appel à une compagnie et demander un prix sans même poser de questions sur le produit ou le service. Dans plusieurs cas, les clients sont mieux informés que les vendeurs.

La démarche de contenu vient donc aider les organisations à accompagner les clients dans leur voyage vers leurs futurs achats.

Voici quelques exemples d’éléments de contenu électronique :

Capsule vidéo Études et tendances
Votre projet en 20 statistiques Un « making of »
Feuillet rédactionnel « white paper » Livre électronique
Article Performance vidéo
Communiqué de presse Capsule vidéo de l’arrière-scène
Webinaire Entrevue exclusive
Études de cas Revue commentée

Strategie de contenuLes éléments de contenu prennent en charge principalement deux objectifs primordiaux :

  1. Vous aider dans la promotion de votre organisation.
  2. Créer un effet de levier pour vos partenaires en améliorant leur crédibilité ou en aidant à communiquer un message spécifique vers leur clientèle cible.

Donc, comment profiter de ce phénomène pour augmenter vos revenus ?

Voici nos 5 conseils pour vous :

1. Votre organisation doit devenir une machine à créer du contenu.

Faites un inventaire des ressources et outils disponibles.   Assurez-vous que chacun des employés dans l’organisation puisse s’en servir pour créer du contenu.

La création efficace nécessite des éléments de bases :

  • Une ligne éditoriale qui dicte les thèmes à traiter et à ne pas traiter. Le tout endossé par la direction et le conseil d’administration.
  • Un inventaire des moyens de diffusion pour déterminer les formats qui seront utilisés.
  • Un endossement de la direction pour libérer du temps et des ressources à cette création.
  • Finalement, une compréhension des enjeux de la part des employés pour qu’ils soient enthousiasmes et motivés à participer.

Au-delà des employés, le contenu généré par les participants à vos activités est aussi une source précieuse de renseignements, qui peut faire partie d’une stratégie de nouveaux revenus et une aide promotionnelle.

2. Faites passer le test des 4 qualités à votre contenu

Un bon élément de contenu doit être fort dans une des 4 sphères suivantes :

  • Éducatif
  • Amusant
  • Inspirant
  • Convainquant

En notant la performance et en la positionnant, vous serez en mesure de bien choisir les canaux de diffusion et d’approcher les bons partenaires pour obtenir des revenus. Vous pourrez aussi doser la création selon les besoins des partenaires que vous allez approcher. Chaque élément de contenu pourra donc être offert en fonction de leurs objectifs d’affaires.

3. Ayez une marque forte et crédible

Pour être en mesure d’offrir des produits intéressants à vos partenaires et en retirer des sommes substantielles, vous devrez avoir une marque et une organisation qui est reconnue et respectée. Par leur association avec votre organisation, ils chercheront à améliorer la perception que leur public cible aura d’eux. Ici il faut faire attention à ce qui sera fait et comment ça sera fait. Il ne faut pas vendre notre âme au diable et risquer de perdre toute crédibilité. Mettez des balises claires. Choisissez des éléments de contenu qui seront gagnant-gagnant-gagnant et vous aurez une recette qui générera un excellent taux de succès et de nouveaux fonds. Nous vous invitons à lire notre texte : Comment ne pas vendre son âme au diable quand on est à la recherche de commanditaire.

4. Mesurez ce que vous faites

Prenez le temps de mettre en place des méthodes d’évaluation et d’analyser les résultats.

  • Quelles sont vos meilleures pièces ?
  • Quel public cible a le meilleur taux d’ouverture ou de partage ?
  • Combien de pistes de vente avez-vous créées avec telle ou telle pièce ?
  • Quelles pièces sont devenues virales ?

Plus vous détiendrez d’informations sur vos succès et sur vos échecs, plus puissants seront les outils que vous aurez pour faire des partenariats solides. De plus, en possédant un historique de statistiques complet, vous pourrez présenter un portrait flatteur des capacités de votre organisation à créer des contenus de valeur intéressants pour un partenaire.

5. Offrir la diffusion et la création de contenu dans votre stratégie de partenariat

C’est impressionnant de voir à quel point en 2016 une grande majorité d’organisations ont encore des propositions de commandite axées sur la visibilité et sur l’hospitalité. Allez le constater dans notre texte : Visibilité – Cessez de placarder vos logos. La création et la diffusion de contenu sont des façons actuelles d’élaborer de la valeur pour vos paConcept of content social media - vector illustrationrtenaires. En créant des occasions, vous leur offrez des outils très puissants pour l’atteinte de leurs objectifs d’affaires. Il faut préciser qu’une proposition de partenariat forte au niveau du contenu en est aussi une qu’il devient difficile de comparer. Par le fait même, elle offre plusieurs avantages compétitifs quand vient le temps de négocier. En étant articulé et organisé à ce niveau,

 

vous pourrez obtenir de nouvelles sources de financement et décrocher de nouveaux partenaires. Sans compter que vos membres ou participants auront un contenu de qualité qui les intéressera.

En résumé, les stratégies de contenu vont prendre de plus en plus de place dans un futur proche. Pour être efficace et rentable, il faudra devenir plus pertinent et offrir des produits qui sont remarquables tant au niveau de la conception que la diffusion.

Avez-vous besoin d’aide pour augmenter vos revenus pour votre projet ou votre organisation ?

Nous vous invitons à suivre une de nos formations/conférences : -Page de nos formations

Conférence vidéo : Avez-vous ce qu’il faut pour obtenir des commandites ?

Nous vous invitons à télécharger un de nos livres électroniques :

 

Voyage vers une activation de commandite parfaite

La commandite à l’ère du web

– La commandite dans un contexte de BtoB

Nous sommes aussi en mesure de vous supporter avec une série de services adaptés à vos réalités :

 

Support dans la démarche de recherche de commandites

Session de coaching

Formation sur mesure

Nous vous offrons gratuitement une série d’outils utiles à la recherche de commandite Liste de l’inventaire de l’offre

L’index du plan de commandite efficace

Liste de 140 catégories de commanditaires potentiels

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions sur nos solutions : -Liste de services

info@leconciergemarketing.com

514.887.4506